Mapp & Lucia

maap

A Tilling dans le Sussex, a lieu tous les étés une drôle de migration. Les habitants louent les maisons de leurs voisins, chacun passant dans la demeure de l’autre lorsque les beaux jours arrivent. Ce manège semble ne profiter qu’à une seule personne : Miss Elizabeth Mapp qui loue sa maison à une étrangère et beaucoup plus chère que les autres. Miss Mapp domine le petit cercle de Tilling et dicte ses lois aux autres habitants. Elle aime être au centre de l’attention. Sa popularité va être mise à mal par la femme à qui elle loue sa maison pour l’été, Mrs Emmeline Lucas surnommée Lucia par ses proches. Elle emménage avec un ami, Mr Georgie Pilson. Et Lucia aime autant être populaire que Miss Mapp. La guerre est déclarée immédiatement entre les deux femmes. Le combat s’annonce féroce.

Mapp___Lucia__Discover_the_delights_of_Rye

Cette série de trois épisodes est tirée des livres de EF Benson. L’univers est so british. Nous sommes dans un petit village anglais aux cottages verdoyants, aux jardins bien entretenus où l’on prend le thé ou joue au bridge.  La politesse y est obséquieuse surtout entre les deux rivales. Mais sous ce vernis policé, l’ironie est mordante, les répliques acides. Lucia est une belle femme cultivée qui va rapidement éblouir les habitants de la petite bourgade par ses talents multiples (dessin, musique, capacité à parler italien) et son originalité. Miss Mapp n’aura de cesse de prouver aux autres que Lucia est un imposteur et ainsi regagner sa notoriété perdue. Et le pire dans tout ça, c’est que Lucia est bel et bien une fraude ! Elle décalque un dessin dans un livre, ne parle que trois mots d’italien et il lui faut des jours pour déchiffrer une partition ! Lucia est la reine de l’esbroufe et elle le fait avec une rare classe et une ingéniosité remarquable.

Mapp and Lucia … everyone seemed genuinely, infectiously pleased to be there.

Miranda Richardson et Anna Chancellor interprètent les deux femmes et elles sont toutes deux épatantes. Elles se complètent parfaitement et sont également bien entourées par des seconds rôles à la hauteur de ce duo. Les pauvres habitants de Tilling sont perpétuellement tiraillés entre les deux femmes  et doivent choisir leur camp.

624

« Mapp & Lucia » est une série très réussie, aux saillies drôlatiques et d’une ironie féroce. Les actrices semblent prendre beaucoup de plaisir à interpréter ces deux fortes personnalités. Les trois épisodes laissent un goût de trop peu, on aimerait assister à d’autres affrontements, d’autres manigances pour attirer l’attention à soi. Une réjouissante série toute en légèreté et en humour grinçant.

logo eliza

Publicités

30 réflexions sur “Mapp & Lucia

      • Disons que comme pour les séries littéraires, je recherche des trucs courts, et qui ont une fin (pas des séries qui tirent en longueur, quoi!). Mais c’est vrai que vu la critique que tu en fais, trois épisodes, c’est peu! Peut-être que comme pour Sherlock, ça sera trois très bons épisodes par an?

        • Je suis plutôt comme toi à éviter les séries qui s’éternisent trop. Mais là, je m’amusais tellement avec Mapp & Lucia que je serais bien restée encore un peu avec elles !

  1. Cette mini-série me fait de l’œil depuis longtemps mais là, tu enfonces le clou! Tu avais lu les romans avant? Ou tu as commencé par ces trois épisodes?

  2. Pingback: Billet récapitulatif du mois anglais 2015 | Plaisirs à cultiver

  3. Pingback: Le grand livre des gnomes, Terry Pratchett | La soupe aux lettres sauvages

  4. J’ai lu ça il y a 20 ans, j’y pensais hier soir justement (je lis Von Arnim, et c’est le même éditeur) Hélas j’ai déménagé et changé de bibliothèque!

    • Franchement, je ne m’attendais pas à me régaler autant. J’adore la méchanceté de ses deux femmes sous un vernis extrêmement policé. Les deux actrices sont vraiment formidables !

  5. J’ai lu un des romans de la série (je crois « Lucia à Londres »); j’avais plutôt aimé. Mais la tronche du monsieur sur la dernière photo ne me donne pas vraiment envie de voir la série. Cela me donne une impression que je n’avais pas ressenti à la lecture du livre.

    • Elle vaut le détour, je ne m’attendais pas à grand chose et je me suis vraiment régalée. Les dialogues entre les deux femmes sont savoureux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s