La colline aux cyprès de Louis Bromfield

 

cyprès

En 1890, la famille Shane règne sur leur petite ville américaine. Enviée, jalousée, la famille Shane a bâti sa fortune grâce à John, pionnier du début du XIXème qui fonda la ville. Mort depuis, il laissa sa splendide villa aux cyprès à sa femme Julia et à ses deux filles Irene et Lily. Mais depuis la disparition de John, la ville a bien changé. Des aciéries sont venues s’installer et défigurer le paysage. La villa aux cyprès, décorée comme une villa italienne de la Renaissance, souffre de cet environnement comme le constate Lily : « Mais il y avait de grandes plaques de terre nue où rien ne poussait, des étendues qui, dans son enfance, avaient été enfouies sous une végétation fleurissante et luxuriante de pieds d’alouette bleu ciel, de pavots écarlates, de tritomas ardents, de pivoines rougissantes, de digitales, de pattes-d’oie, de pervenches et d’œillets couleur de cannelle … Tout ceci avait maintenant disparu, brûlé par le capricieux et mortel vent du sud, apportant avec lui son chargement de gaz et de suie. Ce n’étaient pas seulement les fleurs qui avaient souffert. Dans les niches taillées par Hennery dans le mur de thuyas moribonds, les statues blanches étaient striées de suie noire, qui avait maculé leurs corps purs. On ne pouvait plus reconnaître l’Apollon du Belvédère ni la Vénus de Cnide. »  C’est le monde de John et Julia qui disparaît sous la suie. Irene et Lily seront confrontées à un monde nouveau, en mutation. Chacune aura du mal à trouver sa place.

Louis Bromfield nous raconte la vie de la famille Shane de la fin du XIXème à 1956. A la manière de « Mrs Parkington », c’est une véritable saga familiale qui se déroule sous nos yeux. On commence par découvrir Julia Shane puis ce sont les destins d’Irene et Lily que nous suivons. Les deux sœurs ne peuvent d’ailleurs être plus différentes. Lily est d’une grande beauté, légère et libre. Ses choix de vie ne seront que coups de cœur et coups de tête. Elle vit dans l’instant. Irene est plus tourmentée, plus sombre. Elle se plonge dans la religion avec ferveur. Sa mère l’empêche d’entrer dans les ordres. Irene dédie alors sa vie à aider les ouvriers des aciéries.  Les deux sœurs ont pourtant un point commun : leur amour pour Krylenko, un ouvrier syndicaliste des aciéries qui bouleverse leurs destinées.

La vie de la famille Shane suit les soubresauts de l’Histoire : guerre hispano-américaine, luttes ouvrières, première guerre mondiale. C’est un monde en pleine mutation, des changements qui se font dans la violence. L’Amérique, cette nation si neuve, n’est pas épargnée. Irene et Lily doivent y trouver leur place. Lily préfère se réfugier en France à la recherche de plus de liberté, d’indépendance. Mais il lui restera toujours une grande nostalgie, une mélancolie qui donne sa teinte au roman de Louis Bromfield. Il y a tout au long du roman un sentiment profond de perte d’innocence.

« La colline aux cyprès » est un roman foisonnant, une saga familiale au croisement de deux siècles et de deux destinées. L’histoire de la perte de l’innocence de l’Amérique et de Lily est racontée avec infiniment de délicatesse par un grand romancier américain.

IMG_0839 (2)

Advertisements

18 réflexions sur “La colline aux cyprès de Louis Bromfield

  1. Ho lala j’ai lu ce livre il y a au moins 30 ans (voire plus), c’est un texte marquant de mon adolescence, je dois avoir un très vieil exemplaire qui traîne par là… J’avais adoré…

  2. Est-ce que le contexte historique a une très grande place ? Les sagas familiales, je ne sais pas si ça m’attire mais l’histoire de l’Amérique oui ! En tout cas, la couverture est magnifique !

    • C’est un arrière-fond mais qui influe considérablement la vie des personnages. Ce qui ressort vraiment, c’est la première guerre mondiale et la lutte des ouvriers des aciéries.

  3. Pingback: Billet récapitulatif du mois américain 2014 | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s