Bilan 2017

Cette année, j’ai lu 81 romans et 16 bandes-dessinées, ce qui est mieux que l’année passée. Cela ne fait néanmoins pas baisser ma PAL…il y a parfois des phénomènes physiques inexpliqués…

Mon top 5 de l’année 2017 :

Capture-d_écran-2017-03-09-à-09.19.48  51iWtD0Sn0L._SX210_

A égalité à la tête de mon classement, deux livres très différents par leur style et leur univers mais qui m’ont tous les deux éblouie par leur originalité : l’inclassable et foisonnant « Le séducteur » de Jan Kjaerstad et « Le château » steampunk de Edward Carey. Ces deux romans représentent vraiment l’imagination à l’état pur, la créativité débridée. Les deux livres sont le premier volet d’une trilogie.

41Rc0VidNEL._SX210_

Depuis « L’absolue perfection du crime », je guette avec impatience chaque roman de Tanguy Viel. Le dernier en date est un excellent cru qui évoque l’atmosphère des meilleurs romans de Simenon. Admirablement maitrisé, « Article 353 du code pénal » montre le basculement d’un homme vers le crime suite à de terribles désillusions. Le roman prend la forme d’une confession devant le juge et montre un personnage brisé et terriblement attachant.

9782264066879

J’ai participé cette année au prix du meilleur polar des éditions Points et malheureusement, je n’ai pas lu de roman qui soit du même niveau que « 911 » de Shannon Burke. Ce récit de la vie des ambulanciers à New York est une réussite totale. Son style frénétique, haletant nous emporte à la suite des ambulanciers confrontés à la misère sociale et la violence quotidienne. Un roman noir, réaliste comme j’aimerais en lire plus souvent.

arton7555

Un premier roman et une superbe découverte d’une auteure américaine : « Un travail comme un autre » de Virginia Reeves avait remporté le prix Page des libraires au dernier festival America et c’était largement mérité. L’histoire est originale et raconte l’arrivée de l’électricité dans les campagnes du Sud des États-Unis dans les années 20. Virginia Reeves entrelace parfaitement plusieurs récits, plusieurs époques. La narration est parfaitement maitrisée, le style est déjà là, les personnages sont incarnés et touchants. Vivement son prochain roman !

 ppm_medias__image__2017__9782226392138-x

La vie de Truman Capote est fascinante, l’ange de la littérature américaine des années 50 s’est brûlé les ailes. Melanie Benjamin s’empare de son histoire et nous décrit la vie mondaine dans laquelle il évoluait dans les années 50-70. L’auteure décrit les relations de Truman Capote avec les dames de la haute société new-yorkaise avec beaucoup d’élégance et de subtilité.

Parmi les 16 BD lues cette année, ma préférence va à « La loterie » de Miles Hyman :

91b2N+SVHuL

Cette BD a été sélectionnée cette année pour le prix polar SNCF et ce choix m’a fait grand plaisir. Tirée d’une nouvelle de Shirley Jackson, l’histoire de cette loterie vous glacera les sangs. Le dessin de Miles Hyman rend parfaitement l’atmosphère inquiétante et mystérieuse.

Dans un style totalement différent, j’ai également beaucoup aimé « Juliette » de Camille Jourdy dont j’avais précédemment beaucoup apprécié son album « Rosalie Blum ».

Côté challenges, « A year in England » se poursuit encore cette année, même si j’ai du mal à suivre et à mettre à jour le billet récap… Je prolonge également mon challenge consacré au groupe de Bloomsbury, j’ai encore beaucoup de livres à lire concernant ce passionnant groupe d’artistes. Sur le très riche forum Whoopsy Daisy (si vous ne le connaissez pas, je vous le conseille très fortement), j’ai également lancé un challenge consacré aux soeurs Mitford.

C’est donc reparti pour une nouvelle année de lectures enrichissantes et passionnantes !

Enregistrer

Publicités

14 réflexions sur “Bilan 2017

  1. Je confirme pour « 911 », qui est très frappant ! J’ai beaucoup aimé « Un travail comme un autre » aussi, mais je ne garde qu’un souvenir vague d' »Article 353″…
    Belle année et bonnes lectures !

  2. Quelle bonne nouvelle : tes deux coups de cœur sont dans ma PAL (mais je crois que c’est suite à ton billet que j’avais noté Le séducteur). J’avais beaucoup aimé 911 moi aussi, et j’attends depuis avec désespoir la sortie de Manhattan grand angle, du même auteur, en poche.
    Très belle année 2018, qu’elle soit également riche de belles découvertes livresques !

  3. J’ai aussi beaucoup aimé La château… il me faudrait la suite d’ailleurs! Et je prends ta bd en note! Je compte lire Love in a cold climate cet hiver. Because cold. !

  4. Quand je vois que tu as 911, article 353, et Un travail comme un autre, je ne peux que noter vite vite vite le séducteur et le château, deux titres que je n’ai pas lus : il faut que je change ça très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.