Le fantôme et Mrs Muir de R.A. Dick

image

« Un matin de mars, à son réveil, tandis qu’à travers la vitre un rayon de soleil lui caressait le visage, la petite Mrs Muir décida qu’il fallait en finir et que c’était à elle – et à elle seule – qu’il appartenait de prendre les résolutions nécessaires. Comme pour l’encourager dans sa volonté d’indépendance, en bas, dans le jardin, un merle chanta et son chant célébrait le printemps et les recommencements. » Jeune veuve, Mrs Muir est décidée à quitter Whitchester et sa belle-famille pour enfin vivre sa propre vie. Son choix se porte sur une petite station balnéaire : Whitecliff. Elle cherche une villa à prix modéré et elle en visite une, Les Mouettes, qui lui plaît immédiatement. La maison n’a pas été habitée depuis des années et pour cause, elle est hantée par son ancien propriétaire, le capitaine Gregg. Mais Mrs Muir est bien décidée à s’installer aux Mouettes avec son fils et sa fille. Dès son arrivée, elle noue une relation amicale avec le fantôme du vieux loup de mer.

Si, comme moi, vous avez vu le merveilleux film de Joseph L. Mankiewicz, vous aurez le plaisir de retrouver tout son charme dans le roman de R.A. Dick. Le cinéaste a réalisé une adaptation très fidèle et tout le long de ma lecture j’ai visualisé des images du film, Mrs Muir avait les traits de Gene Tierney et Gregg ceux de Rex Harrison. « Le fantôme et Mrs Muir » est une délicieuse et forcément impossible histoire d’amour entre les deux personnages. Cette amitié/amour platonique se développe tout au long de la vie de Mrs Muir. Elle est faite de conseils, de brouilles, d’entraide. Finalement, on oublie assez vite le côté surnaturel de l’intrigue tant Mrs Muir et le capitaine Gregg semblent faits pour s’entendre.

Le roman de R.A. Dick, publié en 1945, est très féministe. C’est contre l’avis de tous que Mrs Muir décide de s’installer seule aux Mouettes. Elle affirme sa volonté d’indépendance, de liberté face à sa belle famille, face aux mœurs de l’époque. Elle est volontaire, courageuse et sait imposer ses choix. C’est le cas également face au capitaine qui jusque-là avait fait fuir tous ses autres locataires. Il doit s’incliner face à la détermination de Mrs Muir à vivre chez lui et à y élever ses deux enfants. Un choix pour le moins audacieux pour son époque !

« Le fantôme de Mrs Muir » est un roman absolument délicieux, plein de tendresse et de délicatesse.

b8ce2caed6798145200b564e21299f73

Fichier 02-07-2016 20 14 56

Publicités

17 réflexions sur “Le fantôme et Mrs Muir de R.A. Dick

  1. Oui, c’est une lecture délicieuse nous sommes bien d’accord 😉 Lu il y a déjà un petit moment !

  2. Il est très difficile de me donner envie d’un film, je ne suis pas du tout cinéphile, mais là, tu remplis la gageure ! Merci pour cette présentation alléchante.

  3. Pingback: A year in England 2016 – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s