Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

4134hb2ezdl

Les cinq enfants de la famille Mintz s’apprêtent à passer la soirée seuls dans la maison. Le docteur Mintz et sa femme doivent assister à l’inauguration du nouvel opéra de la ville. La baby-sitter habituelle des enfants, Radiah, doit passer dans la soirée pour voir si tout se passe bien. Mme Mintz n’a pas voulu faire appel à sa belle-mère, pas parce qu’elle n’apprécie pas Mamido mais cette dernière est assez exigeante côté rangement, et Mme Mintz n’a pas eu le temps de redonner forme humaine à son intérieur. Gervaise, l’aînée, a 13 ans et Mona est très mature pour ses 10 ans et demi. Les deux sœurs vont devoir gérer les plus jeunes avec leurs envies de pop-corn, de sapin (pas de sapin chez les Mintz puisqu’ils sont juifs mais Odette a peur que le Père Noël les oublie s’ils n’ont pas de sapin), de faire des plaisanteries aux voisines, les demoiselles Perrucci qui supportent mal les bruits venant de chez les Mintz. Ce que les enfants ne savent pas, c’est que les farces peuvent mal tourner surtout lorsque le Mal rôde tout à côté…

Malika Ferdjoukh a écrit avec « Fais-moi peur » un véritable anti-conte de Noël. Son histoire est empreinte de beaucoup de noirceur et c’est pour cette raison que son livre peut être lu aussi bien par des adolescents que par des adultes. L’assassin est un personnage totalement maléfique, il incarne le mal absolu. « Monsieur N n’avait pas été criminel toute sa vie. La preuve : il avait déjà 9 ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n’était pas encore monsieur N… Il était Léo, petit garçon qui passait ses étés chez Mémé et Pépé. » La rencontre entre les enfants Mintz et Monsieur N. est l’occasion pour Malika Ferdjoukh d’aborder de nombreuses thématiques graves : le racisme, la religion, le retour des camps de concentration.

Mais « Fais-moi peur » n’est heureusement pas que sombre. L’auteur y fait montre de beaucoup d’humour, d’un sens exquis de la formule. Les enfants Mintz participent à l’ambiance plus légère, ils font preuve d’une grande fantaisie et d’une belle liberté. Cette bande d’enfants laissés seuls à la maison m’a évoqué la famille des « Quatre sœurs » et leur joyeuse manière de vivre. Leur courage, leur solidarité est un vent de fraîcheur et d’optimisme face aux ténèbres incarnées par Monsieur N (clin d’œil de la cinéphile Malika Ferdjoukh au « M le maudit » de Fritz Lang que Gervaise tente de regarder durant la soirée).

« Fais-moi peur » est une histoire de Noël très sombre, très violente mais c’est surtout une ode à la tolérance, à l’ouverture d’esprit et à la différence.

Merci à ma copine Emjy pour cette découverte !

Publicités

12 réflexions sur “Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

  1. Tiens, une nouvelle idée lecture pour mes enfants et , sans doute, mes élèves ! merci pour la découverte.Je me suis promis de découvrir Quatre soeurs cette année !

    • De rien Nath ! De mon côté aussi, je veux lire les Quatre soeurs. J’ai lu la BD de Cati Baur inspirée des livres de Malika Ferdjoukh mais je n’ai pas encore lu les romans.

  2. Je crois qu’il traîne toujours dans ma PAL, celui-là ! J’ai adoré les Quatre soeurs et Sombres citrouilles, donc il devrait trouver une place… un jour…

  3. Super billet ! Un « anti-conte de Noël », c’est tout à fait ça !
    Je suis absolument RA-VIE que tu aies aimé ce roman et je me réjouis à l’idée de pouvoir échanger avec toi sur tous les autres romans de Malika qu’il te reste à lire 🙂

    • C’est grâce à toi que je l’a lit et je t’en remercie grandement. Celui-ci est particulièrement glaçant. On ne peut pas oublier Monsieur N !

  4. Fais-moi peur ?? Ok, je vais te faire peur alors…. imagine que tu es aux commandes du mois Anglais en juin 2017 et que moi, je poste 3 liens par jour !!! 90 billets sur le mois… rien que pour moi ! Là, tu as peur, non ?? 😆

    Bon, je note ce titre au passage, moi qui suis anti-Noël ! 😀

  5. Pingback: Broadway limited – 1. Un dîner avec Cary Grant de Malika Ferdjoukh | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s