Une photo, quelques mots (232eme) – Atelier d’écriture de Leiloona

image© Romaric Cazaux

La douceur de ce début d’après-midi d’avril permit à Mathilde et Joseph de s’installer dans leur jardin. C’était leur rituel post-prandial des beaux jours. Juste après le café, Joseph installait deux transats dans le jardin et il lisait son journal aux côtés de Mathilde qui faisait ses mots croisés. Mais leurs habitudes avaient été sensiblement modifiées par leurs petits-enfants. À noël, le couple avait reçu des téléphones portables. Leurs quatre petits-enfants leur avaient fait ce cadeau pour les contacter plus souvent. Mathilde et Joseph avaient eu droit à des cours pour savoir utiliser ces appareils ô combien mystérieux. Et encore aujourd’hui, beaucoup de choses leur semblaient totalement incompréhensibles. Cela commençait par les messages de leurs petits-enfants. Que diable pouvait bien vouloir dire LOL ? Mathilde préparait une liste de questions pour leur prochaine visite.

Mathilde regardait du coin de l’œil son mari. Il semblait beaucoup plus à l’aise qu’elle avec cette nouvelle technologie. Depuis plusieurs semaines, elle trouvait que Joseph passait de plus en plus de temps sur son téléphone. Pourtant, il était plus réfractaire qu’elle au départ. Ce téléphone devenait de plus en plus encombrant. Mathilde commençait à se poser de sérieuses questions. Et encore plus depuis qu’elle avait appris par sa voisine Huguette qu’il existait des sites de rencontres pour personnes âgées. Huguette était veuve depuis dix ans et elle comptait bien s’inscrire sur l’un de ces sites. Joseph ne ferait pas une chose pareille. Quarante cinq ans de vie commune, c’est certes long, parfois on ne savait plus trop quoi se raconter, mais de là à chercher ailleurs. Non, vraiment ça n’était pas possible… Le regard inquiet et inquisiteur,  Mathilde louchait sur le portable de Joseph.

une-photo-quelques-mots-atelier-dc3a9criture-en-ligne-300x199

 

Enregistrer

Enregistrer

17 réflexions sur “Une photo, quelques mots (232eme) – Atelier d’écriture de Leiloona

  1. Comme ils sont mignons, ces deux-là ! Texte très touchant et oui, on peut être ensemble longtemps et toujours s’aimer, loin de l’obsolescence programmée des machines à laver, et merci à toi de le rappeler.

  2. Et si elle lui demandait tout simplement ce qu’il fait ?….Soit il prend l’air indigné de celui qu’on suspecte et là c’est peut-être louche, soit il lui montre le jeu super palpitant auquel il est devenu accro !!!!….Mais je ne suis pas sûre que la voisine soit une bonne fréquentation !!!

  3. Dommage que Mathilde soit encore jalouse après 45 ans de vie commune… C’est elle qui en souffrira le plus ! j’ai beaucoup aimé ton joli texte ! merci

  4. Je tiens à dire que lundi, ce texte n’était pas en ligne aux aurores, voilà pourquoi je reviens si tard🙂
    En tout cas, c’est un chouette texte sur la fidélité au fil des ans !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s