Un brin de verdure de Barbara Pym

pym

Emma Howick est venue s’installer dans un cottage d’un petit village de l’Oxfordshire pour travailler sur un livre. Elle est anthropologue et la maison appartient à sa mère, professeur de littérature anglaise. Le projet d’Emma est d’étudier la vie du village. Elle participe donc activement à la vie locale : promenade à Pâques dans les jardins du château, participation à des ventes de charité, réunion de la société d’histoire locale, pique-nique dans un parc. Emma ne rate rien et elle s’entend plutôt bien avec le nouveau médecin Martin Shrubsole et le pasteur Tom Dagnall. De vieilles filles sont bien souvent à l’origine des différents évènements. Le séjour d’Emma s’annonce malgré tout assez calme, voire plan-plan ! Mais un ancien amant fait une réapparition et décide lui aussi de s’installer dans le village.

Je prends toujours beaucoup de plaisir à plonger dans l’univers campagnard de Barbara Pym. Un monde so english où une tasse de thé apporte « un confort universel » et « une consolation plus puissante encore que l’alcool ». Nous sommes plongés dans le quotidien de cette petite communauté. Il ne s’y passe pas grand-chose, les nouvelles circulent vite, chacun connaît la vie de son voisin. En cela, « Un brin de verdure » m’a beaucoup fait penser au « Cranford » de Elizabeth Gaskell. Les petits riens, les petites jalousies, les petites mesquineries, les tristesses et les joies émaillent la vie des personnages de Barbara Pym. L’humour, l’ironie de l’auteur font le reste. Mais elle traite ses personnages toujours avec beaucoup de tendresse et de compréhension.

« Un brin de verdure » confirme l’affection que j’éprouve pour l’univers de Barbara Pym qui savait comme personne décrire le petit monde d’un village anglais entre tasses de thé, médisances et possibles remariages.

 Logo by Eliza

Publicités

13 réflexions sur “Un brin de verdure de Barbara Pym

  1. Pingback: A year in England – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  2. Déjà lu mais existe toujours la possibilité de relecture. j’ai déjà présenté un Pym ce mois ci, d’autres suivront (j’ai prévu une pile de B Pym!)

    • C’est étonnant, j’aurais pensé que tu aimerais. Je sais que « Un brin de verdure » et « Crampton Hodnet » sont très appréciés par Keisha qui en a lu plus que moi. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé « Quatuor d’automne » avec une tonalité plus mélancolique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s