True detective saison 2

true-detective-saison-2-poster

J’attendais beaucoup de la saison 2 de True detective tant la première avait été envoûtante et surprenante.

Bien loin de la Louisiane de la saison 1, nous sommes plongés dans la ville imaginaire de Vinci en Californie, un lieu malsain où règne la corruption et les trafics en tout genre. Est annoncé un projet de train à grande vitesse auquel participe Frank Semyon (Vince Vaughn), un gangster local essayant de devenir un homme d’affaires respectable. Il a à sa botte Ray Velcoro (Colin Farrell), un flic qu’il avait aidé des années auparavant après le viol de sa femme. Velcoro doit enquêter sur la disparition de Ben Casper, lui aussi investisseur dans le nouveau projet ferroviaire. Son corps est rapidement retrouvé sans vie au bord d’une route par un flic à moto, Paul Woodrugh (Taylor Kitsch). Sa mort étant des plus suspectes, la police d’État se mêle à l’enquête en la personne de Antigone Bezzerides (Rachel McAdams).

truedetective season 2 lacey terrell

Il faut le dire tout de suite, la saison 2 est loin d’être à la hauteur de la première. Le défaut majeur de cette saison est le scénario incompréhensible. Embrouillé, confus, il est plus que difficile d’en suivre les très nombreuses ramifications. L’intrigue de départ, la disparition de Ben Casper, est mal présentée, ses implications trop vite balayées et d’entrée le spectateur peine à comprendre. Et il tentera désespérément de rassembler les morceaux du puzzle tout au long des huit épisodes. J’ai cherché un point de vue, un angle pour comprendre pleinement cette intrigue : la question des relations parents-enfants, la chute de deux hommes (Velcoro et Semyon) essayant un retour à la légalité, un hommage aux films noirs. Impossible de savoir ce que Nic Pizzolatto, le créateur de la série, a voulu mettre en avant et nous raconter.

lead_960

De même, ce qui avait fait le charme de la première saison, à savoir son atmosphère, n’est pas au rendez-vous ici. Autant le bayou et la Louisiane étaient incarnés, autant la ville de Vinci ne réussit pas à exister. Malgré des moments lynchiens, les acteurs ne s’inscrivent dans aucun cadre. Pourquoi ne pas avoir choisi carrément Los Angeles, ville symbole du roman noir, pour donner corps à cette intrigue ?

vince-vaughn-600x399

Tout n’est pourtant pas à jeter dans cette saison. Le générique est encore une fois parfait et intrigant. De très belles scènes émaillent la série : la fusillade de l’épisode 4, la fin de l’épisode 2 ou l’orgie de l’épisode 6. Les acteurs n’ont rien à se reprocher, ils sont crédibles avec une mention spéciale pour Rachel McAdams, impeccable de bout en bout.

true-detective-season-2-review

Trop peu de temps pour retravailler son scénario, trop de réalisateurs pour cette saison alors qu’un seul avait tourné la saison précédente, cela peut expliquer les problèmes et les ratages. Espérons que Nic Pizzolatto saura se ressaisir pour nous offrir une troisième saison aussi forte et audacieuse que la première.

amarica

Publicités

17 réflexions sur “True detective saison 2

  1. Je ne connais pas du tout cette série et vu ta déception je doute la visionner prochainement, ou je me contenterai de la première saison en tout cas. J’aime bien Colin Farell. Pour l’instant, je suis plongée dans Once upon à time. Pas le même genre…

    • La première saison est vraiment une réussite : l’ambiance, les acteurs, l’histoire, tout est parfaitement cohérent et envoûtant. Pour la 2ème, j’ai eu l’impression qu’il avait rendu sa copie beaucoup trop vite, que le scénario aurait du être retravaillé.

  2. Pingback: Le mois américain – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  3. J’ai eu du mal à accrocher au début, car comme tu dis on change carrément d’ambiance par rapport à la première saison. Quand on a beaucoup aimé quelque chose il faut savoir s’adapter et pour moi ça a pris trois épisodes. J’en suis à l’épisode 6 et ça y est, je suis dans l’histoire. Je préfère même les personnages pour tout te dire. Colin Farrell je le trouve génial, Rachel McAdams m’épate et Vince Vaughn. Il n’y a que sa blonde évaporée qui m’agace, mais cette acrice m’agace de toutes façons. Le scénario est plus confus mais vaut le coup quand même. Donc bonne saison pour moi jusqu’à présent.

    • Je crois que je n’ai pas eu de mal à m’adapter à cette nouvelle ambiance, j’avais vraiment hâte de découvrir ce qu’il pouvait faire ailleurs. Honnêtement, je me suis vraiment accrochée parce que je voulais l’aimer cette saison 2 ! Mais à la fin, il y a des histoires ou personnages qui ressortent de nulle part et je me suis sentie vraiment perdue. Mais tu as raison de dire que les trois acteurs sont formidables, je pense qu’il aurait pu se passer du flic motard, non ?

    • La saison 1 est vraiment un petit bijou de série. C’est surprenant, original avec une intrigue bien menée et des personnages aussi plaisants qu’intrigants. Je n’ai rien retrouvé de tout ça dans cette saison 2 malheureusement.

  4. Je n’ai toujours pas fini la 1ère saison marquée par le jeu extraordinaire des acteurs, l’ambiance glauque des bayous et une histoire prenante ! Pourquoi alors est-ce que je n’arrive pas à la finir ?

  5. Pas vu la première saison, mais j’ai beaucoup entendu parler de cette série. On verra si je tombe dessus.

  6. J’ai hâte de voir la saison 1… Et ça m’est égal que la 2 ne soit pas aussi bonne, j’ai des difficultés pour suivre les séries sur la longueur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s