L’île du Point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès

liledupointnemo-hd-572097

Lorsque Lady MacRae s’aperçoit de la disparition de son diamant « l’Ananké », elle fait appel à John Shylock Holmes (« Bien qu’il portât le nom de l’illustre détective, John Shylock Holmes n’avait hérité  de cette lignée qu’un humour douteux et un sens aigu de l’expertise. »), enquêteur de sa compagnie d’assurances. Celui-ci est accompagné par son mystérieux majordome Grimod et il va chercher le soutien d’un vieil ami, Martial Canterel. Ce dernier est un dandy opiomane, ancien amant de Lady MacRae et surtout il possède un sens de la déduction imparable. Bien que titillé par la présence de son ancienne maîtresse, il en faut plus pour attiser la curiosité de Canterel. Mais l’affaire va au-delà du simple diamant. Dans les alentours du château écossais de Lady MacRae, ont été retrouvés trois pieds droits amputés, de tailles différentes mais portant tous une basket de la marque Ananké. Voilà une étrangeté qui ne peut que séduire Canterel et il se décide à aider Holmes et Grimod dans la quête du diamant.

Quel régal que ce roman de Jean-Marie Blas de Roblès ! C’est un véritable roman d’aventures qui convoque Dumas, Verne, Melville, Black et Mortimer et l’auteur pimente le tout avec une pointe d’érotisme. Accrochez votre ceinture, vous traverserez Biarritz, Paris, Londres, la Chine, l’Australie, la Nouvelle Zélande pour finir au Point Némo, l’endroit de l’océan le plus éloigné de toute terre émergée. Votre voyage se fera par terre, mer et ciel. Un vrai dépaysement, une vraie aventure rocambolesque et fantaisiste.

Mais « L’île du Point Némo » ne se limite pas à cette enquête haletante. En parallèle à celle-ci se développe une autre histoire, celle d’une ancienne manufacture de cigares dans le Périgord Noir aujourd’hui reconvertie en fabrique de liseuses numériques. Je vous laisse découvrir le lien entre les deux histoires. Cette partie permet à Blas de Roblès de mener une réflexion sur la place de la littérature, l’importance de l’imaginaire à l’heure du tout numérique. Il met également en lumière la vieille tradition des manufactures de cigares : la lecture à voix haute durant les heures de travail. Les célèbres cigares Montecristo tiennent leur nom de l’amour des ouvrières pour l’œuvre de Dumas.

C’est avec une écriture élégante, racée que Jean-Marie Blas de Roblès nous plonge dans les tourbillons de son imaginaire fantasque. Un roman que je vous recommande chaleureusement et dont l’entrée en matière auprès d’Alexandre le Grand m’a totalement éblouie et bluffée.

Publicités

18 réflexions sur “L’île du Point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès

  1. Rha la la qu’est ce que je me suis amusée avec ce roman!!! Au moins de l’aventure (non dénuée de réflexion) ça fait du bien!

    • Moi aussi, je me suis follement amusée à suivre notre bande de héros et j’ai adoré les détails sur la lecture dans les manufactures de cigares. C’est vrai que les auteurs contemporains n’écrivent de beaux romans d’aventure, épique et foisonnant.

  2. Je suis contente que cela t’ait plu ! Je me suis demandé aujourd’hui en entendant une émission sur Stendhal si le début n’est pas une référence à Fabrice au milieu de la bataille dans la Chartreuse de Parme. Bon, j’avoue, moi les scènes de sexe m’ont laissé de marbre, mais le reste, j’ai adoré !

    • L’ouverture du livre restera un grand souvenir pour moi, j’ai aimé le changement soudain d’échelle et de temps, je ne m’attendais pas à ça. Les scènes de sexe m’ont également beaucoup amusée, je les ai trouvées vraiment truculentes !

  3. J’ai été transportée par ce roman rocambolesque et truculent à souhait ! L’année est loin d’être finie mais je pense qu’il en sera l’une de mes meilleures lectures !

    • Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant de le commencer et j’ai été tout de suite happée par le ton, l’intrigue (je devrais plutôt dire les intrigues), je vais en garder un excellent souvenir.

  4. Je note, je pense que ça pourrait me plaire. Je ne connais que de nom cet auteur. J’avais lu des avis très contrastés sur Là où les tigres… donc je n’avais pas eu envie de le découvrir, mais celui-ci me tente.

    • C’est la première fois que je lis Blas de Roblès et comme toi j’avais entendu des avis mitigés sur les tigres. J’avais écouté l’auteur à une table-ronde de la rentrée littéraire et son propos m’a plu. Je n’ai vraiment pas été déçue, j’ai tout de suite été emballée par son histoire.

  5. Je le veux absolument, depuis 6 mois je louche dessus comme une petite capricieuse. Plusieurs billets avaient trouvé certains aspects un peu scabreux, mais je suis suis sûre que je vais aimer aussi. J’adore ton enthousiasme (et je découvre le pourquoi du titre)
    (Tu fais une sacrée intro qui met l’eau à la bouche quand même hein?)

    • Et je ne pense pas le survendre en plus ! Je me suis vraiment régalée et il fallait bien ça pour l’après mois anglais. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et les premières pages m’ont totalement emballée et surprises. Non vraiment, je le conseille surtout si tu apprécies les récits fantasques.

  6. Je suis comme Galéa ! Je le piste depuis un paquet de mois ; pour tout dire, j’attends sa sortie en poche surtout… Elle ne devrait d’ailleurs trop tarder. Vivement !

  7. Je l’ai détesté 😦 Je ne l’ai d’ailleurs même pas terminé. Nous l’avons lu dans le cadre de mon club littéraire, les autres ont plutôt aimé. As-tu lu d’autres romans de cet auteur ?

    • C’était le premier roman de cet auteur que je lisais. J’ai été tout de suite conquise, la bataille d’Alexandre le Grand et son retournement m’ont complètement emportée. Je suis toujours désolée quand un livre que j’ai à ce point aimé ne plait pas. Mais les goûts et les couleurs…

    • Ce fut également une belle découverte, je n’avais encore jamais lu Blas de Roblès et je me suis vraiment régalée pour les mêmes raisons que toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s