Moby Dick de Chabouté

chabouté Chabouté 2

« Moby Dick » d’Hermann Melville est un livre qui n’a cessé d’inspirer d’autres créateurs depuis son écriture. Cette fois, c’est Chabouté qui se mesure au mythe du cachalot blanc.

IMG_0464

Chacun connaît l’histoire. Le capitaine Achab est décidé à tuer la baleine blanche qui un jour lui arracha la jambe. Sa vengeance est devenue une obsession et sa seule et unique raison de vivre. Il entraîne malgré lui tout un équipage sur le Pequod et une fois le rivage de Nantucket loin des yeux, il révèle son véritable dessein. A bord, un jeune homme, novice de la chasse à la baleine et qui a suivi son ami harponneur Queequeg, porte le nom d’Ismaël. Dans le roman de Melville, c’est lui le narrateur de cette dantesque chasse à la baleine.

IMG_0462

L’adaptation de Chabouté est tout simplement superbe et je remercie Jérôme d’en avoir parlé. Je n’ai pas lu le roman de Melville mais je l’imagine comme la bande-dessinée de Chabouté : tragique, sombre, tendu, poétique et mystique. Tous les dessins sont en noir et blanc. Les contrastes, le noir profond rendent parfaitement l’atmosphère pesante, le poids du destin qui pèse sur les épaules des différents protagonistes. Chabouté a le sens de la mise en scène dans ses cases et ses pages. Chaque chapitre s’ouvre sur un extrait du roman qui donne le ton, l’esprit de ce qui va suivre.

IMG_0463

Il y a un vrai souffle épique dans cette bande dessinée en deux volumes et esthétiquement elle est remarquable. Je joins mes louanges à celles de Jérôme et je vous conseille chaleureusement de monter à bord du Pequod.

IMG_0465

 

Publicités

21 réflexions sur “Moby Dick de Chabouté

  1. J’ai lu le premier tome et j’ai été séduite moi aussi. j’attends maintenant avec impatience que ma médiathèque achète le deuxième !

  2. Je vais d’abord le lire en entier car je ne connais que des extraits du roman et peut-être après je me pencherai sur la BD mais j’avoue qu’après la lecture de mardi du même auteur, je ne suis pas pressée de lire le roman…

  3. Finalement après coup je me rends compte que c’était un roman parfait pour que Chabouté donne toute la mesure de son immense talent. Et je suis d’accord avec toi, le second tome est supérieur au premier.

  4. J’adore Chabouté, toutes ses BD sont des merveilles absolues! Cette BD m’intéresse, mais je souhaiterais tout de même lire le roman avant…Il faut juste le courage de s’y mettre!

  5. Pingback: Moby Dick – Livre premier – Chabouté | 22h05 rue des Dames

  6. Pingback: Moby Dick – Livre second – Chabouté | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s