Une photo, quelques mots (150ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

coeur-verrouille© Julien Ribot

J’aurais pu vous raconter une histoire légère, une histoire d’amoureux à Paris achetant un cadenas sur le pont des Arts. Mais cette grille me ramène inévitablement à ce terrifiant 7 janvier 2015 où l’on a voulu cadenasser la liberté d’expression ; où deux hommes aveuglés par la haine et l’ignorance ont cru pouvoir nous empêcher de rire.

Face à cette barbarie innommable, nous nous sommes rassemblés, nous avons pleuré. Nous nous sommes recueillis en pensant au courage sous-estimé de ses journalistes qui ne cédèrent jamais face à la menace, qui n’oublièrent jamais leur irrévérence, leur humour, leur esprit critique et qui étaient juste de joyeux histrions cherchant à faire tomber tous les tabous.

Comme le disait Francois Morel dans sa chronique de vendredi en citant Julos Beaucarne,  « il faut s’aimer à tort et à travers ». Soyons humanistes, curieux des autres. L’humour, l’intelligence, l’éducation, la culture sont nos armes pour briser les chaînes de l’obscurantisme. Continuons de les utiliser, chacun à notre échelle.

C’est toujours, inlassablement, vers la lumière que nous devons aller, jamais vers la nuit.

une-photo-quelques-mots1-300x199

Advertisements

21 réflexions sur “Une photo, quelques mots (150ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

    • Merci, je le voulais effectivement très sobre. J’aurais préféré comme toi aller vers la fiction mais mes idées ne venaient pas, rien à faire, l’effarement m’a privé de mes moyens.

  1. Comme toi, je n’ai pas réussi à écrire une fiction. Tes mots sont justes. Effectivement, il faut aller vers la lumière sinon, à quoi bon vivre ?

    • Nous nous sommes rassemblés et j’espère que cela durera plus longtemps qu’une semaine. Tu as raison, il faut penser également à toutes les autres victimes dans le monde.

    • Merci, j’ai bien failli ne pas mettre mon texte en ligne tant je trouve mes mots peu à la hauteur. J’ai pensé à toi en reprenant la phrase de Julios Beaucarne, elle faisait écho à ton message sur facebook.

        • Ton message me fait vraiment plaisir et me rassure ! Et j’ai beaucoup aimé le tien également, la phrase de ta fille est si belle !

        • Ma fille a été spontanée. J’ai adoré sa simplicité quand je cherchais des mots compliqués pour expliquer… droit au but ! Oui c’est l’essence de la vie 🙂 merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s