Une photo, quelques mots (143ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

flamme©Romaric Cazaux

L’hiver est bel et bien là. A 19h, la nuit est d’un noir profond, un noir absolu, sans nuances. Une nuit hostile qui pousse à rentrer chez soi, à trouver le réconfort sous le halo doré du plafonnier.

Le froid s’insinue sous mon pull. Mon épiderme est parcouru de frissons, il se dresse, se contracte en réaction.

Ma respiration se matérialise sous la forme de volutes blanches. Le froid, soudain, devient concret au sortir de ma bouche.

La nuit a envahi les pièces de mon appartement. Les meubles ont disparu dans l’ombre. Leurs formes se sont estompées.

La pénombre trompe mes sens. Je perds mes repères, me cogne et avance les mains en avant. Je marche à l’aveugle dans cet environnement qui m’est pourtant si familier.

Je tente d’explorer mes placards. Mes recherches sont laborieuses.

Je devine seulement les objets qui s’y trouvent : la douceur de la laine de mes manteaux, la rugosité du tweed de mes vestes, la souplesse du cuir de mes bottines, la dureté du plastique de l’aspirateur, le froid du métal des outils…

J’ai l’impression de jouer à colin-maillard. Mais l’amusement aurait tourné à la mauvaise blague. Les autres participants m’auraient laissé seule rendant ma quête vaine.

Je n’y vois presque rien. Je fouille, cherche, retourne mes affaires. J’examine minutieusement tous les recoins.

Et enfin je trouve. Je sens sous mes doigts cette matière collante, grasse et épaisse : mes bougies !

Enfin, je vais retrouver la lumière en attendant la fin de cette coupure de courant qui a plongé le quartier dans le noir et le froid.

Enfin… mais où ai-je bien pu mettre mes allumettes ?

une-photo-quelques-mots1-300x199

Publicités

33 réflexions sur “Une photo, quelques mots (143ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

    • C’est drôle que tu es pris mon texte comme ça. Je voulais écrire quelque chose d’un peu inquiétant et ne dévoiler qu’à la fin la situation qui est plutôt amusante. Comme quoi, on est pas toujours maître de ce que l’on écrit ou alors c’est que j’ai très mal écrit !

        • Tu as raison, nous avons chacun notre perception d’un texte. Comme j’ai un peu peiné à trouver la manière dont je voulais parler de cette coupure de courant, je me suis dit que j’avais raté ma cible ! 😉 Merci de tes messages !

  1. j’aime bien malgré tout, la petite note d’humour des allumettes 😉 Triste mais pas que 😉 Des bises du lundi

    • Oui je voulais terminer par une note amusante, on s’inquiète un peu au début pour le personnage et finalement ce n’est qu’une coupure de courant ! Bises aussi !!!

  2. Ah ben tu vois, moi je l’ai pris comme tu as voulu l’écrire… quelque chose d’un peu flippant mais pas trop.
    Et le coup des allumettes, c’est ballot…

  3. jolie chute en effet ! je trouve que l’ambiance inquiétante, obscure, est très bien décrite..les sensations… les matières.. j’ai ressenti le tatonnement.
    Et le clin d’oeil qui détend à la fin… merci !
    Et c’est vrai en plus, on ne les trouve jamais quand on en a besoin ces allumettes ! 😉
    bonne journée !

  4. J’ai aimé ta façon de raconter cette quête. On tremble, on a peur, on respire quand elle trouve enfin son bonheur … pour mieux repartir dans l’angoisse avec la chute !

  5. Bravo pour la chute ! Finalement, ce texte est plus léger qu’il n’en avait l’air au premier abord, et c’est très bien ainsi : rien de tel que se faire mener par le bout du nez par l’auteur 🙂

    • Je suis contente d’avoir réussi à te duper et j’ai mis un peu de légèreté dans cet atelier d’écriture où les textes sont assez plombants.

  6. J’aime beaucoup le coup des allumettes ! J’ai pensé aussi à la coupure de courant en voyant cette photo mais je ne voyais pas trop comment m’en sortir. Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s