Une photo, quelques mots (138ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

Arras-20141© Marion Pluss

Anne marche. Elle marche sans but dans les rues d’Arras. Il est deux heures du matin. Anne est insomniaque depuis quelques temps. Marcher l’apaise et l’aide à trouver le sommeil. Les rues sont vides, le silence envahit tout. Arras ressemble à une ville fantôme. Seules les enseignes des magasins rappellent l’activité de la journée. Anne en profite pour regarder les vitrines.

Elle s’arrête devant celle du coiffeur. Avec ses nombreux néons, elle illumine le passage couvert. Elle la fréquente depuis 25 ans cette boutique. Avant son premier rendez-vous avec Philippe, elle était venue se faire coiffer ici. Elle voulait être à son avantage pour ce garçon qui lui plaisait tant. Ils avaient tout juste vingt ans tous les deux. Leur vie était à construire et ils décidèrent de le faire ensemble.

Le mariage se décida très vite. On n’a pas de temps à perdre à vingt ans ! C’est toujours dans cette boutique qu’Anne décida de se faire coiffer le jour de son mariage. Quelle matinée mémorable ce fut ! Toutes les demoiselles d’honneur étaient là, ainsi que la mère et la future belle-mère d’Anne. La boutique avait été réquisitionnée par la famille ! Que de discussions animées, de rires, d’exclamations de joie ! Anne avait choisi un chignon banane égayé de perles blanches. Elle se pâmait d’envie devant celui de Kim Novak dans « Vertigo ». Une très belle journée, vraiment.

Après, Anne était moins venue. La vie à deux, les enfants, le travail, tout ça l’occupait beaucoup. Trop peut-être, elle en avait oublié sa féminité. Ca lui avait sauté au visage quand elle avait découvert que Philippe la trompait. Les enfants étaient déjà grands, le temps était passé si vite. Alors elle était retournée chez le coiffeur pour l’étonner, le surprendre. Lire à nouveau l’amour et le désir dans son regard. Croire que tout n’était pas perdu.

Quatre heures du matin. Il faut qu’Anne se décide à rentrer. La ville va bientôt commencer à s’éveiller. Les ombres vont s’estomper, les lumières des néons s’affadir. Le bruit va faire oublier le silence. Il faut qu’elle rentre même si elle n’en a pas envie. Sa journée aussi va finir par commencer. Il faut qu’elle essaie de se reposer un peu avant la sonnerie tonitruante du réveil. Il faut qu’elle rentre, qu’elle retrouve son appartement et son grand lit si froid, si vide.

une-photo-quelques-mots1-300x199

Advertisements

17 réflexions sur “Une photo, quelques mots (138ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

  1. Les femmes amoureuses vont chez le coiffeur parait il?!? Oui j’assume le cliché! Souhaitons lui un nouveau départ en tout cas!:)

    • Les femmes amoureuses mais aussi les femmes quittées qui veulent changer de tête pour se réinventer ! Oui espérons qu’une coupe de cheveux suffisent à la relancer !

    • Ils ont plus de chance de se croiser à Arras qu’à Paris !! Votre proposition est très sympathique mais je ne crois pas en être capable. Je n’écris qu’autour des ateliers de Leiloona et je ne suis jamais allée plus loin que ces quelques mots ! Je crois que je ne vous aiderais pas beaucoup à écrire cette rencontre.

  2. Pingback: Coiffe, coiffe, coiffera, la dernière, la dernière ... (Atelier d'écriture) | Bric à Book

  3. J’ai beaucoup aimé. C’est une très bonne idée de revoir les bons moments de la vie et les moins bons via à ces rendez-vous chez le coiffeur. J’espère qu’elle y retournera pour un prochain rendez-vous en amoureux.

    • Merci beaucoup, les changements de coiffure peuvent signifier beaucoup de choses pour une femme. J’espère aussi qu’elle aura beaucoup d’autres occasions de se faire belle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s