Une photo, quelques mots (134ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

kot-photographie© Kot

Mais qu’est-ce qu’elle fait ? Ce n’est pas possible, mais où peut-elle bien être ? Cinq sms, trois appels… et pas de nouvelles. Elle pourrait me rappeler quand même ! Ça fait quarante minutes que je poireaute ! J’en ai ras-le-bol ! Elle va m’entendre ! Je me suis décarcassée pour trouver de bonnes places pour la pièce dont tout le monde parle et madame n’est pas fichue d’être là à temps ! C’est sûr, on va rater le début…

A chaque fois, c’est la même chose. Alice est toujours en retard. Rien à faire, elle est génétiquement programmée pour ne jamais être à l’heure. Une vraie pathologie ! Mais que nous sommes des amies mal assorties !  Je suis tout l’inverse. Alice vous dirait que j’ai avalé un coucou suisse tellement je suis à cheval sur l’heure. Cette différence nous a valu bien des disputes, et des mémorables ! Et la dernière est toute récente. Nous devions prendre l’avion pour une semaine de vacances à Dublin. Je lui avais pourtant dit et redit que les compagnies ne plaisantaient pas au niveau des horaires. Mais non, rien à faire, madame nous a fait manquer le vol ! Il a fallu repayer pour avoir des places dans l’avion suivant. Quand je vous dis que c’est une maladie… un cauchemar cette Alice ! Notre amitié commence à me coûter cher !

Nous ne sommes décidément pas sur le même fuseau horaire. Voilà dix ans que nous sommes en décalé, dix ans que nous n’arrivons pas à nous synchroniser ! Je ne devrais plus lui proposer de sortir avec moi, ça limiterait les embrouilles ! Mais Alice est ma meilleure amie, je ne vais pas me priver d’elle pour si peu… quoique là, au moment où je vous parle, je me pose la question !

Le pire, c’est que je finis toujours par céder, elle arrive toujours à se faire pardonner : une bonne excuse, une petite attention, son sourire lumineux et communicatif… elle est totalement désarmante Alice ! Je n’arrive pas à lui en vouloir. Rien à faire, je m’énerve, je m’énerve et puis tout retombe. J’oublie tous mes griefs !

Bon, elle n’est toujours pas là. Tous les autres spectateurs sont déjà rentrés dans la salle. La sonnerie retentit…. Ce n’est pas la peine d’attendre l’entracte, on ne va rien comprendre à la pièce ! Et on ne va quand même pas se fâcher pour ça, je pourrais toujours essayer de me faire rembourser ou échanger les places. Allez, on va plutôt siroter une bière et papoter ! La culture attendra !

une-photo-quelques-mots1-300x199

Advertisements

19 réflexions sur “Une photo, quelques mots (134ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

  1. Hihi. C’est marrant parce que je me retrouve dans tes deux personnages : pour certaines choses, je suis un coucou suisse… pour d’autres, je suis une Alice 😀 !

    Et c’est ça la véritable amitié… supporter les défauts des autres et les leur pardonner ^^ !

    • Je trouve aussi que lorsque l’on aime une personne, il faut accepter certains de ses défauts. C’est ça, la véritable amitié, celle qui comprend et accepte l’autre.

  2. et alors elle a raté la piece ? sans reponse de l’autre cela m’aurait super enervée d’attendre 😉
    joliment écrit !
    moi aussi j’ai participé 🙂

    • Mais oui, elles ont raté la pièce et sont allées boire un verre !!!! Je dois t’avouer que je ne serais pas aussi magnanime que ma narratrice dans la même situation !!!

  3. Pingback: Atelier d'écriture : lumière artificielle | Bric à Book

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s