Bilan plan Orsec et films de mai

Pour des raisons professionnelles, le nombre de livres lus est encore réduit ce mois ci. Et je n’ai pas lu de livres de ma PAL prêt, mon contrat du plan Orsec n’est pas donc pas respecté. J’espère que le mois anglais fera grimper mon nombre de livres lus en juin.

image

Et voici les films du mois :

Mes coups de cœur :

Des salariés d’une petite entreprise sont mis devant un choix impossible : garder leur collègue Sandra (Marion Cotillard) ou toucher une prime pouvant aller jusqu’à 1000€ pour les plus anciens. Le temps du weekend , Sandra va tenter de convaincre ses collègues de voter pour elle. On la suit donc, on ne la lâche pas une seconde. Sandra avance, doute, se désespère, se ranime sous les traits d’une Marion Cotillard absolument parfaite. Ce personnage fait beaucoup penser à celui de Rosetta que l’on suivait également à la trace. Les frères Dardenne fustigent cette société impitoyable qui brise la solidarité, rapetisse l’humanité de chacun. La leur est toujours intacte et elle touche en plein cœur.

Un prof de philosophie (Loïc Corbery) atterrit à Arras alors qu’il s’ennuie dès qu’il passe le périph’. Il y fait la connaissance de Jennifer (Émilie Dequenne), coiffeuse qui lit Anna Gavalda et les journaux people. Rencontre et histoire d’amour improbables et pourtant la magie semble opérer entre la jeune femme débordante d’énergie et le philosophe érudit. Mais il s’agit d’un film de Lucas Belvaux et non d’une bluette hollywoodienne. Le réalisateur souligne de nouveau le poids des classes sociales, de l’éducation, le fossé qui sépare ces deux personnages. Loïc Corbery et Émilie Dequenne sont tous les deux magnifiques, jouant avec finesse et subtilité ces personnages qui auraient pu être caricaturaux.

L’adaptation d’Orson Wells a été restaurée et ressort sur les écrans. Le tournage dura deux ans (1949-51) dans des conditions assez épiques, toujours dans l’improvisation et le manque de moyens. Visuellement, c’est un film très expressionniste où les lignes géométriques sont très marquées. Les plongées et contre-plongées accentuent le sentiment de terrible fatalité, d’irrémédiable tragédie qui va s’abattre sur Othello et Desdémone. Film à l’esthétique très marquante, inventive où Wells joue de manière impressionnante le maure de Venise.

Et sinon :

  • « The best offer » de G. Tornatore : Virgil Oldman est un commissaire-priseur reconnu de par le monde, un expert très recherché et totalement névrosé. Un jour, une cliente lui demande de venir faire une estimation. Arrivé dans la vieille demeure, la cliente reste cachée obstinément. Se met alors en place un suspense autour de cette mystérieuse femme. Film soigné, très écrit et porté par le formidable Geoffrey Rush.
  • « Night moves » de K. Reichardt : Josh (Jesse Eisenberg) est taciturne, renfermé et travaille dans une coopérative agricole. Il partage ses convictions de protection de l’environnement avec Dena (Dakota Fanning). On découvre rapidement que leur engagement va prendre un tour radical et violent. Le film est un peu long à se mettre en route mais la fin apporte un suspense bien mené et Jesse Eisenberg est parfaitement inquiétant et trouble.

 

Advertisements

16 réflexions sur “Bilan plan Orsec et films de mai

  1. Je n’ai pas beaucoup lu ce mois-ci non plus ! Mais à mon avis, tu vas bien te rattraper avec le mois anglais ! Pas son genre me tente bien de même qu’othello (pas vu encore celui de O. welles)

  2. Le mois de juin sera éblouissant 🙂 !
    J’ai fonctionné au ralenti aussi en mai. On ne peut pas être sur tous les fronts en permanence.
    J’aimerais bien voir le film avec Marion Cotillard.

  3. Je réalise que l’œuvre de Vita Sackville-West est beaucoup plus étendue que je ne le pensais… S’agissait-il d’une relecture de Jane Eyre ou d’une découverte ? :).
    Je ne suis pas une grande fan de Marion Cotillard, mais les thèmes abordés par le film me semblent tellement importants et intéressants… De même pour Pas son genre : c’est toujours agréable de voir une jolie comédie romantique (dramatique ?) française !
    Belles lectures pour le mois anglais !

    • Oui Vita a finalement été prolixe! Fort heureusement, ses livres sont réédités en français. C’était une relecture de « Jane Eyre » et j’ai à nouveau beaucoup aimé. Le film des frères Dardenne est vraiment une très belle réussite. Je te le conseille et Marion Cotillard est exceptionnelle dans ce rôle.

  4. J’ai adorééééééééééééé moi aussi Pas son genre. Je suis en train de lire le livre où le héros est beaucoup plus agaçant. Evidemment chez moi Othello n’est pas ressorti et le dvd n’est pas à ma médiathèque.

    • Tu me diras ce que tu as pensé du livre, le film est si fin et délicat ! Mais ils vont probablement ressortir un DVD à cette occasion, patience patience !

  5. Bonsoir Titine, je suis contente que « The best offer » t’aie plu, tout comme « Pas son genre » et « Deux jours, une nuit ». Des films que je recommande. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s