Qu’avons-nous fait de nos rêves ? de Jennifer Egan

egan

« Qu’avons-nous fait de nos rêves ? » est un roman quasiment impossible à résumer tant son intrigue est foisonnante. On fait tout d’abord connaissance avec Sasha, jeune femme cleptomane et globe-trotter. Installée à New York, elle est l’assistance du célèbre producteur musical Bennie Salazar. Ce dernier, divorcé et père d’un jeune fils, met des paillettes d’or dans son café pour stimuler sa libido. Il faisait partie d’un groupe de rock lorsqu’il était adolescent et la rencontre de Lou, un manager, décida de sa carrière. Lou, qui collectionna les femmes et en eut six enfants, finira bien seul dans son immense villa. Les membres du groupe de Bennie se retrouveront dans ce lieu pour lui faire leurs adieux. A l’exception de Scotty, le plus prometteur, qui est totalement sorti des radars et pour cause puisqu’il est devenu marginal.

Ce résumé ne vous donne qu’une idée infime de la galerie de personnages imaginée par Jennifer Egan. Ils se croisent à travers les époques, passent du premier au second plan selon les chapitres. Toutes les possibilités narratives sont exploitées par Jennifer Egan : narrateur omniscient, première personne du singulier, deuxième personne du singulier, journal sous forme de diapositives. Chaque chapitre est une découverte, un nouveau territoire avec ses propres codes. Ils ne s’enchaînent pas de manière chronologique. Les époques se mélangent sans que le lecteur se sente perdu puisque la construction du roman est extrêmement maîtrisée. Le passé, le présent et le futur des personnages se trouvent inclus dans le roman.

Bien entendu, « Qu’avons-nous fait de nos rêves ? » parle du passage du temps et de son effet sur les individus. L’exergue tirée de « Du côté de Guermantes » de Marcel Proust résume l’idée de départ de Jennifer Egan : « Les poètes prétendent que nous retrouvons un moment ce que nous avons jadis été en rentrant dans telle maison, dans tel jardin où nous avons vécu jeunes. Ce sont là pèlerinages fort hasardeux et à la suite desquels on compte autant de déceptions que de succès. Les lieux fixes, contemporains d’années différentes, c’est en nous-même qu’il vaut mieux les trouver. » Comment sommes-nous passés d’une époque A à une époque B ? Nos envies, nos idéaux sont-ils restés les mêmes ? A travers les destinées de ses personnages, Jennifer Egan tente de résoudre ces questions. La vie nous change-t-elle profondément ?

« Qu’avons-nous fait de nos rêves ? » est un roman choral où les destinées des personnages s’emboîtent les unes dans les autres avec maîtrise et intelligence. Jennifer Egan nous livre une œuvre brillante et étourdissante.

Merci aux éditions Points pour ce beau roman.

challenge US

Publicités

16 réflexions sur “Qu’avons-nous fait de nos rêves ? de Jennifer Egan

  1. Je ne connais pas ce roman mais j’aime le genre de roman choral. J’avais lu son livre « look at me » mais je n’avais pas beaucoup aime, peut etre que celui ci me reconciliera avec l’auteure!

  2. Eh bien ! Moi je n’ai pas accroché du tout à cette construction qui m’a perdue, surtout quand je suis arrivée aux pages en PowerPoint ! Au secours ! Et le fond ne m’a pas semblé révolutionner le thème ! On dira que je suis passée à côté…

    • Je me souviens de ton billet mais tu n’étais pas la seule ne pas aimé. Personnellement, je me suis régalée à retrouver les personnages d’une époque à l’autre. Après, il est difficile de renouveler le thème du passage du temps qui est pourtant essentiel et constitutif de notre condition d’être humain.

    • ce qui m’a beaucoup plu c’est que l’on découvre des personnages à des âges différents et on peut vérifier s’ils ont ou non réalisé leurs rêves de jeunesse.

    • Les avis étaient très partagés sur les blogs et j’avais peur de ne pas adhérer. Mais en fait je me suis vraiment régalée avec cette construction complexe où les destins s’entrecroisent.

    • Le titre est effectivement très beau, ainsi que la couverture de chez Points. Et finalement c’est bien la question que nous devrions tous nous poser à un moment de notre vie.

  3. J’ai lu ce roman cet été et j’ai bien aimé, mais je ne l’ai pas trouvé extraordinaire non plus. C’est vrai que la construction de ce roman est assez impressionnante par contre!

  4. Pingback: Les lectures du mois de Janvier 2014 | 22h05 rue des Dames

  5. L’idée de départ m’intéresse beaucoup car c’est une question qui me préoccupe beaucoup actuellement. Tu es le premier avis enthousiaste j’ai l’impression. Bon, je le garde en mémoire, tu me redonnes l’espoir d’aimer ce roman.

    • Je l’avais repéré dès sa sortie et j’avais vu l’auteur au Festival America en 2012. J’avais été surprise par les mauvais critiques sur les blogs. Mais je sentais qu’il pouvait quand même me plaire. Et j’ai bien fait d’insister.

  6. Pingback: Le challenge USA | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s