Macabre de Pedro Rodriguez

album-cover-large-10716

« Macabre » est composé de sept histoires classiques avec par exemple « La main » de Guy de Maupassant, « Le chat noir » de Edgar Allan Poe, « Le vampire » de John William Polidori ou « Le pacte de Sir Dominick » de Sheridan Le Fanu. Chaque conte débute avec un portrait de l’auteur et une petite biographie. « Macabre » s’adresse à des personnes voulant découvrir des nouvelles gothiques et sombres. Le diable, le vampire, les fantômes et autres esprits inquiétants sont au rendez-vous. Le graphisme est agréable, les couleurs déclinent les nuances du sépia.

2013-10-22 21.28.12Malheureusement cet album ne tient pas toutes ses promesses. Pour la plupart des nouvelles, le suspens ou l’horreur ne sont pas entretenus. La chute tombe trop rapidement, parfois sans que l’on y comprenne grand chose. « La maison B… à Camdem Hill » devient ensorcelée du jour au lendemain sans que l’on nous explique d’où vient l’esprit vindicatif. Peut-être aurait-il fallu choisir moins de nouvelles pour mieux les développer.

2013-10-22 21.31.28« Le vampire » de Polidori est le conte le mieux adapté. Le dessinateur a pris son temps pour installer l’intrigue et la chute est bien amenée, surprenant le lecteur.

2013-10-22 21.27.31« Macabre » est plutôt à conseiller à des jeunes qui chercheraient à découvrir des classiques de la littérature gothique. Sinon cette bande-dessinée laisse sur sa faim.

Les mercredis BD fantastiques de Lou, Hilde et Mango.

Publicités

13 réflexions sur “Macabre de Pedro Rodriguez

  1. Je trouve que l’idée de départ est excellente : une sélection d’oeuvres de différents auteurs accompagnés d’une petite biographie. Mais le pb (ce n’est que mon avis bien sûr) est ce que ces histoires ont été construites de façon littéraire pour faire monter l’angoisse, et la construction des phrases, leur agencement, le rythme, le fait de glisser lentement de la « normalité » vers l’inexplicable, ça fait partie d’un tout et ce n’est pas facile d’en choisir des morceaux à illustrer. Je préfère les albums qui reprennent les histoires dans leur intégralité avec des illustrations en complément… comme les Contes Macabres de Poe illustrés par Benjamin Lacombe. Pourtant je suis sensible aux illustrations et je trouve celles de ce recueil particulièrement réussies.
    Nous n’avons pas tous le même imaginaire, certains s’envolent avec quelques mots bien choisis, d’autres sont plus sensibles aux images ou aux descriptions…je me dis que si on aime vraiment un auteur, c’est qu’on est en phase avec sa façon d’écrire qui trouve un écho chez nous, dans notre sensibilité et dans notre imagination… pas évident ensuite de lire une adaptation car le nouvel auteur fera appel à d’autres « stimulis » qui sont propres à sa sensibilité et parfois l’osmose n’est plus au rendez-vous.
    J’ai découvert récemment qu’il y a deux textes de Maupassant qui font référence à cette main, je crois que l’un s’appelle simplement « La main » et l’autre « La main d’écorché ».

    • Je pense qu’il était possible de mettre en images ces nouvelles, celle de Polidori le prouve. La chute y est subtilement amenée. Dans les autres ce n’est pas le cas, c’est trop abrupt et sans réel suspens. Il y a plus de mystère dans les nouvelles de Maupassant que dans ce qui retranscrit ici. Je suis également d’accord avec toi pour ce qui est du gothique en littérature, les mots créent une ambiance bien particulièrement qu’il n’est pas simple de rendre dans un autre médium. C’est vraiment dommage car l’idée et le graphisme étaient très bien.

  2. Dommage, j’aimais bien cette idée de rassembler tous ces classiques. Les dessins sont plutôt esthétiques : pourquoi destinés à des jeunes ?

  3. Je pense que c’est une belle intro pour les jeunes lecteurs et pour ma part je me suis bien laissée prendre au jeu même si je comprends tes réserves. J’ai surtout apprécié l’ambiance et la façon dont le dessin particulier servait le scénario. Après il est clair que les histoires ont été copieusement élaguées.

    • Je pense également que c’est une bonne manière de découvrir ces classiques pour un public jeune. C’est dommage que les histoires soient si simplifiées. Mais j’ai beaucoup aimé les dessins également. Merci pour cette découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s