Quatuor d’automne de Barbara Pym

quatuor-d-automne-barbara-pym-9782264013651

Dans un bureau londonien, quatre personnes travaillent ensemble depuis plusieurs années : Letty, Marcia, Edwin et Norman. Tous les quatre sont à l’automne de leur vie, la retraite approche. Tous les quatre sont célibataires et ont peu d’amis. Ils gardent une certaine distance les uns envers les autres. Ils ne mangent pas ensemble le midi et ne se voient pas en dehors du travail. Pourtant un lien les attache, les lie plus qu’ils ne pensent.

Le livre de Barbara Pym se découpe en deux moments. Dans la première partie sont décrites les habitudes, les manies des quatre personnages. Marcia refuse d’avoir des contacts avec les trois autres et avec l’assistante sociale de son quartier. Elle a gardé intacte la chambre où sa mère et son chat sont décédés. Elle entasse des boîtes de conserve et des bouteilles de lait vides en cas de pénurie. Letty essaie d’avoir une vie équilibrée et prévoit de passer sa retraite à la campagne avec sa seule amie Marjorie. Edwin passe son temps à l’église depuis le décès de sa femme. Norman est veuf également et il continue à rendre visite à son beau-frère plus par pitié que par réelle sympathie.

Dans la deuxième partie, les deux femmes prennent leur retraite. Marcia se terre de plus en plus. Letty est déçue par son amie qui la laisse tomber. La solitude envahit leur quotidien. Et les deux hommes ne prennent pas la peine ou n’osent pas les déranger. Un seul déjeuner sera organisé entre les quatre anciens collègues.

Ce roman de Barbara Pym s’attache à des petites choses et à des gens « ordinaires ». Rien de spectaculaire mais tous ces petits détails composent aussi nos vies et sont parfois des bouées de sauvetage dans un océan de solitude. Les quatre personnages passent leurs journées ensemble sans véritablement se connaître, sans exprimer le moindre sentiment. Tout le récit est emprunt d’une grande tristesse, d’une mélancolie qui finit par être poignante. On aimerait que la vie offre une seconde chance à ces quatre personnes.

L’atmosphère de « Quatuor d’automne » est un peu surannée mais il s’en dégage beaucoup de tendresse et d’humanité pour ces quatre collègues de bureau.

My kingdomI love London logo

Advertisements

20 réflexions sur “Quatuor d’automne de Barbara Pym

  1. C’est décidé, je vais relire Barbara Pym ! Comme notre LC tombait à l’eau j’ai mis de côté « Jane et Prudence » mais je m’y remettrai cet été très certainement !

  2. Barbara Pym fait partie de ces auteurs que j’aimerais beaucoup lire (et je sèche souvent devant les titres).
    Ce roman a l’air tendre mais très mélancolique aussi.

    • Tu as bien compris de quoi il s’agissait, elle s’intéresse aux petits riens de la vie, à ce qui finalement la constitue. Celui-ci est très mélancolique et c’est celui que j’ai préféré de ceux que j’ai déjà eu l’occasion de lire.

  3. J’adore Barbara Pym. Elle fait toujours mouche et selon moi, elle réussit toujours avec brio à toucher là où ça fait mal avec cette pointe d’humour noir typiquement britannique. Je n’ai pas lu celui-ci mais il est dans ma PAL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s