Le braconnier du lac perdu de Peter May

Fin Macleod a trouvé du travail sur son île de Lewis. Il devient chef de la sécurité du domaine des Woolbridge. Sa première mission est de se débarrasser des braconniers. Le problème de Fin c’est que le premier braconnier qu’il doit arrêter est un ami d’enfance : Whistler. C’est en partant à sa recherche dans les montagnes de Lewis, que Fin tombe sur un avion abandonné. Ce dernier avait disparu dix sept ans plus tôt, l’assèchement d’un loch l’a remis au jour. Le pilote de l’avion, Roddy Mackenzie, était un ami de Whistler et Fin, un chanteur de rock celtique dont le groupe commençait à connaître la célébrité. La redécouverte de l’avion réserve une surprise de taille à Fin : Roddy n’est pas mort d’un accident mais il a été assassiné.

Retour sur l’île de Lewis pour la dernière fois où nous retrouvons Fin qui ne peut s’empêcher d’enquêter (je rappelle qu’il n’est plus policier depuis la fin du tome 1), son âme de flic est toujours en service. Il faut dire que les anciens amis de Fin se sont donné le mot pour se faire assassiner. C’est la grosse invraisemblance de la trilogie, tous les morts suspects de l’île de Lewis sont liés à la vie de Fin. Il vaut donc mieux éviter d’être ami avec lui pour garder la vie sauve ! Cette nouvelle aventure est de nouveau le prétexte à des retours sur l’histoire de Fin. Cette fois, nous sommes plongés dans la vie d’un groupe de rock : les coulisses, les jalousies, les rivalités, la reconnaissance et ses effets sur des amis d’enfance. L’intrigue est une nouvelle fois bien ficelée avec de lourds secrets et de nombreux rebondissements. Et le charme des paysages opère encore une fois. Les personnages évoluent dans une atmosphère tourmentée, humide, ombrageuse et peuplée de midges !

« Le braconnier du lac perdu » clôture bien cette série sur l’île de Lewis. L’intrigue et la construction m’ont plus emballée que celle de « L’homme de Lewis ». Les personnages attachants évoluent au fil des livres et je les quitte à regret. L’île de Lewis avec ses paysages tourmentés va me manquer !

Publicités

7 réflexions sur “Le braconnier du lac perdu de Peter May

  1. Je l’ai lu hier et j’ai vraiment beaucoup aimé. On comprend mieux Fin puisqu’on en apprend plus sur son enfance mais ce que j’ai apprécié aussi, c’est l’importance de cette île, qui est LE personnage principal.
    Bonne semaine.

  2. J’avais adore le 1er. Puis le 2eme oui mais le 3eme, j’ai ete decue… J’ai trouve la fin un peu baclee. (arg c’est dur de ne pas dire ce que je pense sans trop en reveler pour ceux qui ne l’ont pas lu!!!). Ce qui est original aussi c’est que c’est un auteur anglais, qui a publie le 1er en francais tout d’abord et ensuite ca a ete traduit en anglais. Bref mais je recommande cette trilogie qui nous plonge completement sur cette ile ecossaise ou les gens menent une vie bien a part.

    • C’est une très belle série même si comme toi j’ai largement préféré le premier. L’ambiance nous transporte totalement sur l’île de Lewis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s