Peter Pan de JM Barrie

Un soir où M et Mme Darling étaient sortis et où Nana la chienne-garde d’enfants était attachée dans la cour de derrière, Peter Pan vint enlever Wendy et ses deux frères John et Michael. Il les emmena au Pays Imaginaire : « De toutes les Cythères, l’Ile de l’Imaginaire est la mieux abritée et la plus dense, pas du genre qui s’étire en longueur avec d’ennuyeuses distances d’une aventure à l’autre mais pleine comme un œuf. Le jour, quand on y joue, avec la nappe et les chaises, elle n’a rien d’effrayant ; mais deux minutes avant de s’endormir, elle devient presque vraie. C’est pourquoi l’on a inventé les veilleuses. » Pour Wendy et ses frères, cette île merveilleuse devient bien réelle. Ils y rencontrent la troupe de Peter : les enfants perdus, tombés de leur berceau ils furent recueillis par lui. Grâce à l’arrivée de Wendy, ils vont connaître le plaisir d’avoir une maman. Mais ils ne sont pas seuls, Wendy et ses frères rencontrent des fées, des sirènes, des indiens et des pirates. A leur tête, l’ennemi juré de Peter Pan : le terrible capitaine Crochet. Les dangers sont grands au Pays de l’Imaginaire et les aventures des enfants seront palpitantes.

Je n’avais jamais lu l’œuvre de JM Barrie et j’ai été enchantée par son univers fantaisiste où les oiseaux sont soupe au lait et les chapeaux peuvent se transformer en cheminée. Au centre de ce monde est Peter Pan, ce « (…) charmant petit gars, vêtu de feuilles et des résines qui suintent des arbres. » Il est orgueilleux, vantard, fanfaron. Il tue les enfants perdus qui grandissent car lui a décidé qu’il ne grandirait jamais. Il refuse l’âge adulte et ses désillusions. Sa vie est un tourbillon d’aventures, de rencontres (il oublie tout très vite ce qui lui évite de souffrir). Ce personnage fantasque sait aussi être galant avec Wendy, héroïque face au capitaine Crochet et qui pleure la nuit pendant ses cauchemars. La dualité du personnage principal se retrouve chez les autres. Wendy est prête pour l’aventure, elle joue le jeu de Peter Pan. Mais elle est aussi l’archétype de la femme victorienne, elle rêve uniquement d’être une bonne mère de famille.  La fée Clochette, folle d’amour pour Peter, est jalouse et tente de tuer Wendy. Le capitaine Crochet (qui s’est fait manger la main par un crocodile qui a également avalé une montre dont le tic-tac permet au capitaine de se méfier) est bien sûr le mal incarné, l’ennemi à abattre. Mais il n’est pas complètement antipathique. Il lutte avec panache et a le sens de l’honneur.

« Peter Pan » de JM Barrie a amplement mérité sa réputation de chef-d’œuvre. L’univers qu’il a créé est incroyablement imaginatif, ses personnages sont ambigus et attachants.

Publicités

18 réflexions sur “Peter Pan de JM Barrie

  1. Je ne l’ai jamais lu non plus, sans doute car ses nombreuses adaptations donne l’illusion de connaître le livre. Il faudrait que je me penche sur le sujet !

    • Comme beaucoup, j’avais vu le dessin-animé de Walt Disney et je n’avais pas eu la curiosité de lire l’œuvre originale. Mais elle en vaut la peine.

  2. Je l’ai lu il y a quelques annees et j’en garde un beau souvenir. La tristesse et la cruaute (ou la perspicacite) du recit m’avait frappee.

  3. Tu me donnes envie de le relire, moi qui avais tant aimé cette lecture. Dommage que la légende soit plus connue que le roman d’origine vraiment passionnant. Je ne me souviens plus si bien des détails comme ces oiseaux par exemple, ce qui me fait penser que cette relecture serait vraiment justifiée.

    • Le dessin-animé de Disney a fait beaucoup pour la légende et au final il n’est pas si éloigné que ça de l’original. Mais c’est vraiment une œuvre très intéressante avec beaucoup de possibilité d’interprétations.

    • Comme quoi, parfois il vaudrait mieux éviter de relire certains livres ! Pourtant je pense que « Peter Pan » doit être plus intéressant à lire adulte qu’enfant.

    • Je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait que « Peter Pan » montre un monde de l’enfance plus facile et plus innocent. Peter Pan, l’enfant par excellence, est égoïste et cruel et Barrie précise comme tous les enfants. Il y a aussi de la jalousie, des meurtres et l’oubli de Peter est vraiment déchirant pour Wendy. La vision de la mère par Peter Pan est également loin des contes de fée. Ce qui est également très juste c’est l’imaginaire débordant des enfants qui sont capables de créer un monde complet et complexe.

  4. Je crois que ce roman est fascinant parce qu’on y voit un récit bien différent suivant l’âge auquel on le lit. L’ambiguité des personnages est vraiment intéressante, elle a d’ailleurs inspiré Loisel dans sa version BD qui n’a rien d’une histoire pour enfants.

    • Je pense que tu as totalement raison, « Peter Pan » peut se lire à différents âges et se comprendre différemment an raison de sa complexité. J’ai commencé la BD de Loisel et effectivement il a gardé le côté très sombre de l’histoire de Barrie.

  5. Je n’ai jamais été très attirée par Peter Pan (comme beaucoup de « contes », je le trouve malsain et inquiétant!), mais depuis que je l’ai dernièrement étudié d’un point de vue féministe et colonial, je le trouve encore moins féérique! (ou comment les études littéraires piétinent vos illusions d’enfant 🙂 )

    • Tu as raison sur le côté conte, quand tu les relis adulte tu te rends compte que ce sont vraiment pas des histoires à raconter aux enfants ! Mais je crois que l’on est loin du conte avec « Peter Pan », l’histoire est finalement assez sombre et très triste.

  6. Celui-là cela fait longtemps qu’il me plait et que j’ai envie de le lire. J’avais lu il y a longtemps la pièce de théâtre en anglais. J’aime beaucoup cette édition et je pense que je vais encore craquer. J’adore cette histoire cela me rappelle mon enfance! J’étais folle de Peter Pan et en particulier du film Hook un incontournable aujourd’hui.

    • J’avais vu le dessin-animé de Disney étant enfant et j’avais beaucoup aimé cet univers. Mais bizarrement je n’avais jamais lu le livre. Et c’est vraiment une belle découverte. L’histoire est d’une grande richesse et les personnages très complexes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s