Stoner de John Williams

William Stoner naît pauvre dans une ferme du Missouri en 1891. Ses parents travaillent avec acharnement toute la journée et espèrent transmettre leur petite exploitation à leur fils unique. Au prix de sacrifices, ils décident d’envoyer William à l’université afin qu’il prenne des cours d’agronomie. Une meilleure connaissance de la terre lui permettra peut-être d’améliorer sa vie quotidienne. Le jeune homme se plie à la volonté parentale et quitte la ferme. Il loge chez des cousins qui l’exploitent une fois les cours terminés. Stoner accepte, endure tout car la vie a toujours été dure pour lui. Mais en deuxième année, il est obligé de suivre un cours sur la littérature anglaise. C’est là que son destin va changer et qu’il découvre la passion de sa vie : les livres. Contrairement au désir de ses parents, William Stoner ne deviendra pas fermier mais professeur de littérature.

« Stoner » est le récit d’un homme ordinaire. On le suit de son enfance à sa mort. Il semble passer dans la vie de manière discrète, sans faire de bruit, sans se faire remarquer. William Stoner ne connaît pas le plaisir ni le bonheur. Il est indécis, ne prend pas position. Quand la première Guerre Mondiale éclate, ses camarades de fac s’engagent sans hésiter. Lui reste à étudier. Stoner paraît bien tiède, bien incapable de la moindre réaction. Sa femme, aussi repliée sur elle-même que son époux, va lui mener la vie dure. Ses accès d’humeur la pousseront à déplacer le bureau de son mari dans la cave ou à totalement l’éloigner de sa fille.

Mais contrairement aux apparences, cet homme au corps voûté est dévoré par la passion. La littérature habite William Stoner. C’est d’ailleurs grâce à elle qu’il connaîtra les quelques étincelles de joie qui jalonneront sa vie si maussade. Petit à petit, il réussit à transmettre à ses élèves son amour des mots, à faire vivre la littérature. « Cet amour de la littérature, de la langue, du verbe, tous ces grands mystères de l’esprit et du cœur qui jaillissaient soudain au détour d’une page, ces combinaisons mystérieuses et toujours surprenantes de lettres et mots enchâssés là dans la plus froide et la plus noire des encres, et pourtant si vivants, cette passion dont il s’était toujours défendu comme si elle était illicite et dangereuse, il commença à l’afficher, prudemment d’abord, ensuite avec un peu plus d’audace et enfin… fièrement. » Et c’est cette passion enfin affirmée qui permettra à Stoner de rencontrer l’amour qu’il n’espérait plus. Ces moments ne dureront pas mais illumineront à jamais les souvenirs de cet homme.

Je me dois de remercier Anna Gavalda qui est à l’origine de la publication de ce formidable roman et qui l’a traduit. La vie de William Stoner, si aride, est jalonnée d’éclats lumineux et passionnés dus à sa découverte de la littérature. Ce personnage droit, renfermé et malhabile est profondément touchant. Une bien belle résurrection éditoriale qu’il vous faut découvrir.

 

Publicités

9 réflexions sur “Stoner de John Williams

  1. @Keisha : Je suis un peu comme toi, je note plein de choses et j’en oublie la moitié ! Il y a tellement à lire…

    @Mrs Figg : Il est vraiment excellent, je suis bien contente de l’avoir découvert.

    @Adalana : Oui c’est étonnant car tu apprécies la bonne littérature américaine. Je n’ai pas été assez convaincante alors !

    @Stéphie : Oui je me souviens que Fashion avait également beaucoup aimé. Je l’avais acheté à sa sortie mais il a un peu (beaucoup…) trainé dans ma PAL !!

  2. @Keisha : Je suis un peu comme toi, je note plein de choses et j’en oublie la moitié ! Il y a tellement à lire…

    @Mrs Figg : Il est vraiment excellent, je suis bien contente de l’avoir découvert.

    @Adalana : Oui c’est étonnant car tu apprécies la bonne littérature américaine. Je n’ai pas été assez convaincante alors !

    @Stéphie : Oui je me souviens que Fashion avait également beaucoup aimé. Je l’avais acheté à sa sortie mais il a un peu (beaucoup…) trainé dans ma PAL !!

    @Yueyin : Oui j’ai vraiment trouvé que c’était un bel hommage à la littérature et à ce qu’elle peut apporter dans une vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s