Rosemary’s baby de Ira Levin

Rosemary et Guy forment un jeune couple qui cherche un nouvel appartement en vue de fonder une famille. Rosemary craque pour un logement dans l’Uppert West Side de New York, l’immeuble est bourgeois et plein de cachet. L’endroit n’a pas bonne réputation, de nombreux accidents violents y ont eu lieu. Malgré cela, Rosemary et Guy emménagent rapidement. Ils font connaissance avec leurs voisins, tous très prévenants et accueillants. Ils prennent très vite beaucoup de place et sont très présents dans le quotidien du jeune couple. Et cela va en s’accentuant lorsque Rosemary tombe enceinte. Les voisins conseillent la jeune femme pour le choix de son médecin, de sa nourriture et de son emploi du temps. Rosemary se sent envahie, surveillée et devient inquiète. D’autant plus que ses nuits sont peuplées de terrifiants cauchemars. La grossesse, tant attendue par Rosemary, devient une source d’angoisse. Mais que lui veulent donc ses oppressants voisins ?

Comme vous le savez, le livre d’Ira Levin a été adapté par Roman Polanski et j’ai toujours adoré ce film. Les éditions Pavillons Laffont ont eu la bonne idée de le rééditer ce qui m’a permis de le découvrir et Miss Léo m’a décidé à le sortir de ma PAL ! L’atmosphère du roman était faite pour plaire à Polanski. L’angoisse est latente, la bizarrerie des voisins inquiétante. « Rosemary’s baby » est un thriller psychologique très efficace. Le diable est certes de la partie mais il n’y a pas de scènes d’horreur à la manière de « L’exorciste » ! L’angoisse monte au fur et à mesure des mois de grossesse notamment à cause des symptômes étranges de Rosemary. Durant des semaines, elle ressent en permanence une douleur suraiguë qui l’abrutit. Ses envies culinaires sont aussi inhabituelles : « Jusqu’à présent elle mangeait sa viande saignante ; maintenant elle la prenait presque crue – elle ne la posait sur le gril que pour la réchauffer au sortir du réfrigérateur sans laisser au jus le temps de sortir. » Rosemary ira jusqu’à manger un cœur de poulet cru. Ses craintes concernant son bébé sont renforcées par l’attitude de ses voisins. Mais Rosemary n’exagère-t-elle pas les choses ? N’est-elle pas en pleine crise de paranoïa ? La force du livre est aussi de créer ce doute dans l’esprit du lecteur.

Ayant beaucoup aimé le film et ses deux formidables interprètes (Mia Farrow et John Cassavetes), j’avais peur d’être déçue par le livre. Mais j’ai pris plaisir à ma lecture et les pages ont défilé à grande vitesse. Mais j’avoue que Rosemary et Guy avaient pour moi les visages de Mia Farrow et John Cassavetes !

Logo mois américain

Publicités

15 réflexions sur “Rosemary’s baby de Ira Levin

  1. J’avoue que j’ai vu le film très jeune et qu’il m’avait impressionnée (pour ne pas dire traumatisée^^). Je note le livre, je pense que je ne le verrais pas avec le même oeil maintenant !!!^^

  2. Je ne me suis jamais décidée à voir le film, je pense que le livre me plairait davantage et d’autant plus avec ce que tu en dis ici.

  3. J’avais beaucoup aimé le film – comme beaucoup de films de Polanski d’ailleurs – est-ce qu’il est est fidèle au roman ?ou l’inverse plutôt !

  4. N’ayant pas vu le film, j’ai littéralement fondu pour le roman. C’est un classique de l’épouvante et le second opus est à lire aussi !! Un excellent cru !

  5. @Adalana : J’ai découvert très tard le livre alors j’adore le film depuis toujours. Comme toi, je n’ai pas été déçue par Ira Levin.

    @Asphodèle : Je comprends, c’est quand même un film à l’atmosphère inquiétante. Mais tu devrais réessayer, je pense que tu aimeras !

    @George : Tu peux commencer par le livre et si tu l’aimes tu pourras tenter le film car il est très fidèle à l’œuvre d’Ira Levin.

    @Maggie : J’adore le film et beaucoup d’autres de Polanski ! Cela nous fait encore un point commun ! Le film est très fidèle au livre donc tu peux te lancer dans cette lecture.

    @Valérie : Tu as retenu l’essentiel ! Je rajouterais la prestation de John Casavetes qui est également excellent.

    @Mrs Figg : J’ai découvert le livre il y a peu alors que je connais le film depuis des années. Et les deux sont du même niveau, c’est-à-dire excellent !

    @Benebonnou : Alors là tu m’apprends quelque chose : il y a un deuxième tome ?! Mais il faut que je me précipite dessus !! Merci pour cette précieuse info !

  6. Merci pour la citation ! Je suis contente qu’il t’ait plu. Il s’agit effectivement d’une lecture très plaisante, mais il est vrai qu’il est difficile d’imaginer Rosemary et Guy avec d’autres traits que ceux de Mia Farrow et John Cassavettes !

  7. @Hydromiel : J’ai également beaucoup aimé l’univers de Ira Levin qui convenait parfaitement à Polanski. Quel dommage pour la suite…

    @Miss Léo : Je t’en prie, c’est grâce à toi que je l’ai sorti de ma PAL ! La couverture ne nous aide pas à publier la performance de Mia Farrow ! Je n’aime pas beaucoup que les images du film servent de couverture au livre mais là c’est une exception !

    • @Manu : Je connais le film depuis des années et j’ai découvert le livre seulement à sa sortie chez Pavillons Laffont. Je comprends que cela soit un livre culte pour toi, j’ai adoré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s