Mon pire ennemi est sous mon chapeau de Laurent Bénégui

Laurent Minkowski est à une période de sa vie où son karma n’est pas au mieux de sa forme. La quarantaine ne lui réussit pas. Chercheur en génétique, il vient d’être licencié de son laboratoire et il découvre rapidement que le secteur est bouché. Laurent commence sérieusement à s’angoisser malgré ses qualifications professionnelles et comme il le dit : « Il y avait à peu près autant de chances de trouver un job intéressant en venant à Pôle Emploi que de trouver une perle dans une moule. » Pour couronner la situation, son médecin vient de lui trouver un problème d’hypertension artérielle. Laurent panique, tout ça à cause de Juliette sa compagne de vingt ans sa cadette. Il veut paraître fort, invincible devant elle et ne veut rien lui avouer de ses problèmes de santé ou de boulot. Et Laurent se met à faire absolument n’importe quoi en commençant par le vol d’un écran plat dans un camion Darty. La pente de la délinquance est difficile à remonter et notre héros a mis le doigt dans l’engrenage sans s’en apercevoir. Il se met ensuite au trafic de vélib ce qui le mènera au cambriolage d’un appartement du 18ème arrondissement.  C’est là que les choses se corsent pour Laurent. Dans ledit appartement, il découvre un couple abattu et un bébé presque mort de froid. La cavalcade et les  imbroglios ne font que commencer.

Je ne connaissais pas Laurent Bénégui avant d’ouvrir « Mon pire ennemi est sous mon chapeau » mais je me suis délectée de son imagination et surtout de son humour. L’auteur plonge son généticien dans une situation totalement abracadabrante et voit comment il peut s’en sortir. Un peu comme un scientifique réalisant une expérience. Ainsi Laurent Minkowski se retrouve-t-il mêlé aux affaires de l’ennemi public n°1 : Hassan Cherkaoui dit l’Albinos, particularisme génétique aussi étonnant que les aventures rocambolesques de notre héros ! Cet Albinos est un dangereux et violent truand qui a une passion pour Julien Lepers et « Questions pour un champion » ! Ce détail faisant sans doute de lui le plus grand psychopathe de tous les temps…

Outre son talent à créer des intrigues farfelues, Laurent Bénégui a surtout un humour et un sens de la formule irrésistibles. Deux exemples pour vous mettre en appétit : « Et si je commençais une psychanalyse ?  Il paraît qu’après dix ou quinze ans de divan certains parvenaient à choisir le calendrier des éboueurs sans hésiter entre la photo du chaton et celle du chiot. » « J’étais passé du trafic de bicyclette à la scène crime en moins de 24 heures. A ce rythme on allait me retrouver mêlé à la pose d’une bombe sale dans le métro d’ici la fin de la semaine. »

J’ai donc passé un moment désopilant en compagnie de Laurent Minkowski, généticien immature qui a l’art de se mettre dans le pire des pétrins en un temps record !

Merci à Christelle et aux éditions Julliard pour ce moment de franche rigolade !

Publicités

10 réflexions sur “Mon pire ennemi est sous mon chapeau de Laurent Bénégui

  1. Je l’aurais jamais repéré comme ça mais tu donnes bien envie de le lire… il faut dire qu’il n’a pas de bol de cambrioler le lieu d’un meurtre… ça me fait penser à la chance du héros dans « Les Nains de la mort » de Coe et son don pour se retrouver là où il ne faudrait pas. Mais bon, ton personnage l’a bien cherché, depuis quand fait-on du trafic de velib ? 🙂

  2. @Lou : Il a un vrai talent pour se mettre dans des situations impossibles et totalement loufoques. Mais le trafic de vélib’ existe depuis sa création mais la vraie question est : comment les voleurs réussissent-ils à revendre ses vélos qui pèsent deux tonnes ?

    @Keisha : Je ne connaissais pas non plus avant et je pense que cela peut te faire rire. J’ai moins ri qu’avec notre cher JM Erre mais j’ai passé un excellent moment.

    @Maggie : Tu passeras un très bon moment avec Laurent Minkowski et je te le prêterai très volontiers !

  3. Merci de penser à moi, mais pas pour l’instant… Je me concentre sur les auteurs américains… Et j’avance un peu dans l’homme qui rit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s