Le vent dans les saules de Kenneth Grahame

C’est un vent de fraîcheur que fait souffler Kenneth Grahame sur la littérature avec ce roman. Il nous conte les palpitantes aventures de quatre amis : Mr Taupe, Mr Rat, Mr Blaireau et Mr Crapaud. Tout commence lorsque Mr Taupe sort de son terrier pour profiter du printemps. Il rencontre rapidement Mr Rat avec qui il se lie d’amitié. Ce dernier fait découvrir à son compagnon son habitat : la rivière. Mr Taupe s’adapte très rapidement à la vie de Mr Rat, il l’apprécie même énormément : « Mr Taupe n’avait rien entendu de ce qu’on lui avait dit. Absorbé par la nouvelle vie qui s’ouvrait à lui, enivré par le clapotis et le chatoiement du courant, par les bruits, les senteurs de la nature et la lumière du soleil, il laissait traîner une patte dans l’eau tout en s’abandonnant à ses rêveries. Mr Rat d’eau, en bon camarade qu’il était, continuait de ramer sans le déranger. » Au fil de l’eau, nos deux inséparables amis vont croiser le chemin du sage et imposant Mr Blaireau, du pédant et irresponsable Mr Crapaud, d’un bélier mystique, de mulots chanteurs de cantiques de Noël, de loutres et autres animaux de la rivière. Mr Taupe, Mr Rat, Mr Blaireau et Mr Crapaud seront également confrontés à bien des dangers et l’un d’entre eux se retrouvera même en prison ! Mais leur courage est à la hauteur de toutes ces péripéties.

Au départ, les histoires du « Vent dans les saules » étaient destinées à Mouse (surnom du fils de Kenneth Grahame qui se prénommait Alastair). Le caractère de l’enfant était des plus intrépide et son père voulait, à travers le personnage du crapaud, lui montrer qu’il fallait maîtriser sa fougue. Mais, à l’instar des Fables de La Fontaine, le livre de Grahame ne s’adresse pas uniquement aux enfants. L’auteur écossais ne cherche pourtant pas à nous faire la morale. Ce sont leurs vies au quotidien qui nous sont racontées, leurs habitats, l’hibernation, les dangers de la forêt. Malgré l’anthropomorphisme, nos quatre héros ont bien gardé les caractéristiques du règne animal. Il n’en reste pas moins que Kenneth Grahame défend certaines valeurs à travers les aventures de ces personnages. C’est avant tout l’histoire d’une amitié indéfectible, tout d’abord entre Mr Taupe et Mr Rat puis avec les deux autres compères. Ces quatre là ne se quittent plus et sont prêts à tout les uns pour les autres. On le constate avec Mr Crapaud qui ne perd pas ses amis malgré ses trop nombreuses incartades. Quelle exemplaire fidélité les unit tous les quatre !

« Le vent dans les saules » est également un livre hédoniste. Les quatre animaux savent vraiment profiter des joies offertes par la vie. Ils ne se privent d’aucun plaisir, Mr Rat et Mr Taupe organisent des pique-niques en bord de rivière et cuisinent régulièrement pour leurs amis. Ils savourent l’existence dans une nature bienveillante et luxuriante. Kenneth Grahame célèbre la campagne anglaise qu’il aimait tant : « Une brise légère caressait son front brûlant (celui de Mr Taupe), mais les rayons du soleil lui cuisaient le pelage et le joyeux gazouillis des oiseaux résonnait à ses oreilles engourdies par des mois de vie souterraine comme un horrible tintamarre. Gambadant aussitôt sur ses quatre pattes, tout à la joie de vivre et au ravissement du printemps (…), il poursuivit son chemin à travers la prairie jusqu’à la haie qui la bordait. »

« Le vent dans les saules »  est un livre lumineux, jubilatoire. C’est une ode à la joie de vivre, à la nature et à l’amitié. J’ai passé des moments délicieux en compagnie de Mr Taupe, Mr Rat, Mr Blaireau et Mr Crapaud. Ils vivent dans un monde merveilleux qu’on ne peut que leur envier. Et si vous souhaitez voir cet univers, ouvrez l’adaptation en bande dessinée de ce livre qui est très joliment illustré par Michel Plessix.

Un immense merci à Denis et aux éditions Phébus pour cette délicieuse découverte.

Publicités

19 réflexions sur “Le vent dans les saules de Kenneth Grahame

  1. J’avais lu le tome I en bd, que j’avais beaucoup apprécié. Je note donc ! Un vent de fraîcheur doit faire du bien en cet été plutôt caniculaire ! 😀

  2. @Perrine : Si tu as aimé la BD, tu vas aimer le livre car elle est très fidèle. Je trouve que le graphisme transcrit parfaitement l’esprit et l’écriture de Kenneth Grahame. Et tu as raison, cela nous fait du bien d’imaginer tous les personnages au bord de la fraîche rivière de Mr Rat !

  3. J’avais commencé par la BD, en effet très fidèle et magnifique. J’ai dévoré ce roman. Et il y a une adaptation en dessin animé qui est très chouette aussi !
    Par contre, c’est un univers très masculins, amitiés viriles, aventures, mais pas d’esprit fleur bleue du tout…

  4. Merci à toi de faire sortir de ma PAL ce livre que je me promet depuis longtemps de lire,ton billet tombe bien car je suis en train de me faire un programme des semaines à venir

  5. @Schlabaya : La BD est vraiment très réussie, très belles illustrations où j’ai totalement retrouvé l’esprit du livre. Il y a eu plusieurs adaptations apparemment, j’ai trouvé sur youtube un film d’animation de 1983 ! C’est un grand classique en Angleterre mais tu me donnes envie de trouver le dessin-animé de Dave Unwin. Et tu as raison c’est un univers masculin essentiellement mais c’est écrit par un homme pour son petit garçon, c’est donc assez normal. Et c’est aussi un hommage vibrant à la campagne anglaise, à la nature et j’ai beaucoup apprécié cette partie.

    @Dominique : Je suis vraiment contente de te donner envie de lire « Le vent dans les saules », j’espère que tu seras enchantée comme moi par l’univers de Mr Rat, Mr Taupe, Mr Blaireau et Mr Crapaud.

    @Pascale : Oh oui, il est beaucoup question de nature, de respect de celle-ci et d’amitié. Je me suis régalée avec ce livre.

  6. comme d’autres en comm’, je suis une fan conquise des BD. je prend bcp de plaisir à les lire et relire, et autant « le vent dans les saules » que « le vent dans les sables », la suite.

  7. @Alice : Je suis sûre que tu vas aimer ce livre, il faut absolument que tu le lises !

    @Céline : Ce livre est un vrai régal, on plonge avec bonheur de le monde de ces quatre animaux. Je ne connaissais pas du tout ce livre avant de le voir chez Phébus, c’est apparemment un grand classique de la littérature britannique.

    @Faelys : J’ai lu avec grand plaisir la BD après avoir lu le roman. Il me reste à découvrir la suite. Je trouve que c’est une excellente idée de continuer les aventures des quatre amis. Une fois rencontrés, on ne veut plus les quitter !

  8. Encore un livre qui fait partie des lectures prévues pour moi 🙂 ça a l’air charmant… ça me rappelle une adaptation de Disney d’ailleurs, mais peut-être que je confonds.

  9. @Lou : Tu vas adorer, c’est obligé ! Je ne pense pas que ce livre a été adapté par Disney. Il y a un dessin animé adapté de la BD de Michel PLessix et un ancien film d’animation.

  10. Après avoir lu et critiqué un roman sur mon blog, j’aime beaucoup me balader sur le net et confronter les points de vue. Quel plaisir de retrouver dans ton billet le même émerveillement que celui que j’ai ressenti à la lecture du Vent dans les Saules ! Et tu fais bien de préciser que malgré son étiquette « littérature jeunesse », le Vent dans les Saules n’enchantera pas que les enfants. Une perle à découvrir sans plus tarder en définitive !

  11. @Emmanuel : Je suis allée voir ton billet et nous avons effectivement ressenti le même enchantement à la lecture de Kenneth Grahame. C’est un classique anglais dont je n’avais jamais entendu parler avant la réédition chez Phébus. Heureusement que Phébus est là pour nous faire découvrir de tel bijou.

  12. Pingback: Watership Down de Richard Adams | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s