Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet de Antoine Bello

Emillie Brunet est une jeune héritière mal-mariée. Lorsqu’elle disparaît avec son amant, Stéphane Roget, le chef de la police Henri Gisquet demande à Achille Dunot d’enquêter de son côté. Ce dernier a résolu de nombreuses énigmes en tant que policier mais un grave accident a stoppé sa carrière. Achille s’est bêtement retrouvé enseveli sous sa bibliothèque et depuis il souffre d’amnésie antérograde. Ce qui signifie que sa mémoire ne peut plus enregistrer de nouveaux souvenirs. Pour remédier à ces pertes de mémoire, Achille est contraint à noircir des cahiers des évènements de la journée.

Le principal suspect dans la disparition d’Emilie Brunet est son mari Claude. Ce dernier est un très célèbre neurologue qui, suite à un interrogatoire musclé, a tout oublié de la journée durant laquelle sa femme a disparu. L’enquête voit donc se confronter deux amnésiques !

Fort heureusement Achille Dunot a un allié de poids pour l’aider à résoudre son enquête : Hercule Poirot ! Notre enquêteur est un grand admirateur d’Agatha Christie et de son héros belge. Achille est un fin connaisseur et il calque ses méthodes sur celles d’Hercule Poirot, en un mot : il fait travailler ses petites cellules grises. « Je n’ai pas besoin de me mettre à quatre pattes pour examiner les traces de pas, moi. Ni de ramasser les mégots ou d’examiner les brins d’herbe. Il me suffit de m’installer dans mon fauteuil et de réfléchir. (En tapotant mon crâne) : c’est ça mon instrument de travail. » Mais Achille va plus loin dans ses références à Agatha Christie. Etant incapable de retenir de nouveaux noms ou de nouveaux visages, il associe les suspects interrogés à des personnages de la grande romancière anglaise. Il utilise également des intrigues de romans pour chercher des pistes comme si Agatha Christie avait répertorié tous les crimes possibles.

Face à Achille se trouve Claude Brunet, spécialiste du cerveau. Les deux hommes sont fort intelligents et ils se mettent à jouer au chat et à la souris de manière très subtile. Brunet se met à lire Agatha Christie pour pénétrer l’univers d’Achille. Le lecteur a alors le plaisir d’assister à des joutes oratoires sur les mérites et les défauts d’Hercule Poirot. « L’enquête sur la disparition d’Emilie Brunet » est un très bel hommage à Agatha Christie. Antoine Bello profite de son enquête pour disserter sur l’oeuvre de la reine du crime et nous montre son admiration sans borne. Il explique notamment que l’écriture d’Agatha Christie était simple pour rendre la complexité de l’intrigue. On peut souligner le fait qu’Antoine Bello a suivi ce précepte à la lettre en adoptant la sobriété dans son style.Antoine Bello utilise également une autre idée de la romancière anglaise, ce que Annie Combes nomme les « détectandes » dans « Agatha Christie, l’écriture du crime ». Il s’agit en fait de remarques qui permettent au lecteur très attentif de découvrir le meurtrier très tôt dans le livre. A la fin de l' »Enquête sur la disparition d’Emilie Brunet », j’ai eu envie de tout relire pour découvrir toutes les « détectandes » que j’avais manquées.

Antoine Bello aime jouer avec l’intelligence de son lecteur, cette qualité m’avait déjà séduite lors de la lecture de « Eloge de la pièce manquante ». Je me suis faite mener en bateau avec grand plaisir. De plus, ce roman donne une folle envie de se replonger dans l’oeuvre d’Agatha Christie et est finalement une bonne introduction au challenge des Livres de George. Et la grande leçon d’Antoine Bello est peut-être celle-ci : le plus grand détective d’Agatha Christie n’est pas Hercule Poirot mais Ariadne Oliver…

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet de Antoine Bello

  1. Déjà repéré sur le blog de Dasola… J’avoue être tentée (ca t’étonne ?)
    Je viens d’acheter « Tendre est la nuit » car tu m’as complètement contaminée ton amour de Fitzgérald… (dans la belle collection en plus !)… Je n’ai encore commencé aucun des 3 romans de cet auteur que j’ai dans ma PAL, mais les vacances approchant, j’espère avoir plus de temps !

  2. j’ai très envie de lire ce roman de Bello (tu t’en doutes!), je crois que je vais craquer j’espère que Papa Noël va m’offrir des chèques cadeaux f..c ! 😉

  3. @Maggie : Non je ne suis pas étonnée que tu sois tentée par ce roman, toi qui aimes Agatha Christie il va falloir que tu le lises ! Comme tu peux le voir, j’ai également craqué pour la belle couverture réalisée par Christian Lacroix pour « Tendre est la nuit ». Elle est vraiment très réussie et correspond bien à l’esprit de Fitzgerald. J’espère que tu vas aimer l’?uvre de ce grand écrivain américain. Ce blog va finir par te coûter cher dis donc !!

    George : Je pense que tu n’as vraiment pas le choix, tu dois lire absolument ce roman de Antoine Bello. Il est indispensable pour une amatrice d’Agatha comme toi !

    @Manu : J’espère que le Père Noël va bien respecter ta liste et que ce livre va t’attendre au pied du sapin ! Je pense que, comme moi, tu te régaleras avec cet hommage à notre chère Agatha.

  4. Je veux le lire, mais ce sera en bibli ou en poche…
    (Dis donc, c’est embêtant cette pub qui apparait…)

  5. @Keisha : Je l’ai trouvé d’occasion sinon j’aurais fait comme toi ! Pour ce qui est de la pub, aucune page ne s’ouvre lorsque je suis chez moi mais j’en ai eu sur mon ordi au boulot. Je ne sais pas trop comment on peut l’empêcher, j’ai peut-être ici un meilleur anti-virus.

  6. @Karine:) : Je ne suis pas surprise que tu sois intéressée ! Il est vraiment très bon, Antoine Bello est un excellent manipulateur. Et puis il y a du Agatha Christie partout, du Hercule Poirot à toutes les pages, un véritable bonheur !

  7. bonjour,
    je suis en quête des détectandes. J’ai relu le livre en jubilant, trouvant des indices un peu partout… J’ai trouvé la clé qui permettrait de relire différemment le livre, mais… je n’arrive pas à l’appliquer. Si tu as des pistes, je suis preneuse.

  8. @Nono : Oulala c’est une question dure parce que ma lecture commence à dater. Mais J’ai l’impression que tu as bien suivi la liste des détectandes et de Ariadne Oliver. En plus je ne suis pas sûre d’avoir vraiment tout compris !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s