Victoria de Knut Hamsun

victoriabd.jpg

Dans le cadre de Masse critique, j’ai reçu ce petit roman de Knut Hamsun que les Editions Gaïa viennent de rééditer. D’autres romans du grand écrivain norvégien doivent bientôt paraître aux mêmes éditions. C’est toujours avec un grand plaisir que je lis cet auteur que j’avais découvert grâce à un autre écrivain, Henry Miller, qui l’admirait.

L’œuvre de Knut Hamsun tourne sans cesse autour de cette dualité : la société des hommes est corruptrice et cruelle aux âmes pures, la nature est le refuge de ces mêmes âmes, consolatrice et sans faux-semblant. La nature est présente dans « Victoria », comme élément de décor, et n’a pas cette place centrale qu’elle occupe dans d’autres romans, comme « Pan » par exemple. Hamsun axe son histoire sur cet autre thème récurrent dans son œuvre : l’amour, ce fruit de la nature souvent contrarié par la volonté des hommes.

« Quelqu’un demande ce qu’est l’amour. On répond : « L’amour, c’est un vent qui murmure dans les rosiers avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu’à la mort. Dieu a créé plusieurs types d’amour, ceux qui durent et ceux qui s’évanouissent. » « . Johannes aime Victoria. Ils se connaissent depuis l’enfance. Il est fils de meunier, elle est fille d’un châtelain désargenté. Johannes part vivre en ville, où il publie des poèmes qui lui apportent une petite célébrité grâce à laquelle il espère gagner le cœur de Victoria. Un jour, il rencontre Victoria de passage pour quelques jours en ville. Il apprend alors que la jeune fille est fiancée à Otto, riche jeune homme, mais que c’est lui, Johannes, qu’elle aime. Elle le pousse cependant dans les bras de Camilla, une jeune fille de bonne famille qu’il a sauvée de la noyade quelques années auparavant, et amoureuse de son sauveur.

On est plus proche avec Hamsun de la tragédie antique que de la bluette sentimentale. Le chassé-croisé amoureux mènera tout droit au drame. Victoria confesse son amour à Johannes mais, poussée par son devoir envers sa famille, le repousse. D’espoir en rebuffades, Johannes  navigue constamment entre exaltation, révolte et résignation. Camilla incarne quant à elle le côté solaire de l’amour, jeune fille portée par ses envies, innocente et insouciante, légère et versatile. L’amour chez Knut Hamsun est loin d’être un chemin pavé de roses.

Ce qui frappe chez Hamsun est ce style d’une grande pureté, presque élégiaque, tout en retenue comme le sont les personnages alors que s’agitent en eux des sentiments violents et exacerbés. Derrière les attitudes froides et compassées dictées par une société puritaine et socialement figée se dissimulent souvent des désirs contrariés. Les personnages d’Hamsun sont fragiles, au bord de la rupture, désabusés, d’une sensibilité maladive et, pour ne rien arranger, ravagés par l’orgueil. Cette faille existentielle les conduit inexorablement à la révolte, plutôt sous la forme du repli sur soi que de la confrontation avec autrui. Une grande tension sourd entre les lignes, mais également beaucoup d’émotion, à l’image des dernières pages bouleversantes de « Victoria ».

 icocritique.jpg                                                                                         

Victoria par Knut Hamsun

Victoria

Knut Hamsun

Critiques et infos sur Babelio.com

                                    

Publicités

11 réflexions sur “Victoria de Knut Hamsun

  1. Un roman que j’ai lu il y a quelques mois et qui a suscité chez moi les mêmes impressions et remarques… Mais ton billet est remarquablement bien écrit, tu exprimes bien mieux ce ressenti!

  2. La thématique ne me tentait pas plus que ça au départ… mais ton article m’a totalement convaincue ! On a vraiment l’impression que ce livre t’a emballé, et c’est très communicatif. Je le note !

  3. Je n’ai jamais lu Knut Hamsun, imaginant une grande sévérité nordique à ses écrits, l’équivalent littéraire de Bergman… Mais ton enthousiasme est communicatif, je m’y essayerai quand même !

  4. Ton billet est vraiment très intéressant (je suis d’accord avec Kali : tu exprimes très bien ton ressenti). Il me donne envie de découvrir encore plus Knut Hamsun !

  5. Je ne pas seule à apprécier l’écriture de tes billets et celui-ci est trop beau. De plus la couverture est elle aussi très belle, donc un livre que je lirai certainement : je note sur ma LAL interminable !

  6. @kali : j’aime beaucoup ton billet également, ainsi que ton blog d’ailleurs. Allez hop, il est désormais en lien sur « Plaisirs à cultiver », tu l’as bien mérité.

    @Pickwick : j’ai l’impression que j’aime tout Knut Hamsun, en tout cas ce que j’ai lu jusqu’à maintenant. Je trouve que cet auteur est trop négligé.

    @kathel : je te confirme que Knut Hamsun n’est pas le champion de l’humour, en revanche poésie et émotion sont bien au rendez-vous. Au passage, comme kali tu as gagné le droit de voir ton blog figurer en lien sur « Plaisirs à cultiver ». Si si ça nous fait plaisir.

    @CecileSBlog : surtout ne te retiens pas de le découvrir, je n’ai jamais été déçu par l’un de ses livres, même si l’on retrouve toujours les mêmes thématiques.

    @maggie : c’est vrai que ce livre est en plus un très bel objet. Les Editions Gaïa devraient sortir en juin « Mystères » que je te recommande tout particulièrement.

  7. Merci pour l’info ! Mais avec tous les titres que je découvre sur ce blog, je ne vais pas m’en sortir ! Mais je note quand même « Mystère » sur ma LAL improbable !

  8. Mais oui ils sont très bien vos billets, je vote pour votre blog moi aussi 😉
    Quant à Hamsun, je ne suis pas encore tout à fait tentée mais ce n’est qu’une question de temps, je sais que l’envie me prendra un jour !

  9. @maggie : si nous te donnons envie de lire plein de livres, cela nous fait très plaisir, mais peut-être moins à ta LAL, même improbable !

    @Lou : et j’espère que le jour où tu découvriras Hamsun restera par la suite un bon souvenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s