Orgueil et préjugés de Simon Langton

Il s’agit de la série de la BBC datant de 1995 et qui se compose de six épisodes. Autant le dire tout de suite, cette version du roman de Jane Austen est ma préféree, j’ai été totalement charmée à l’instar de nombreuses bloggeuses participant au challenge Jane Austen 2009.

Ce qui m’a d’abord plu dans cette adaptation est le grand respect de l’oeuvre de Jane Austen. La longueur permet bien évidemment de développer les situations , les sentiments. Néanmoins la durée n’étant pas un gage de fidélité, il faut donc souligner l’excellente qualité du scénario. L’esprit et l’histoire du roman ne sont en rien dénaturés. Le coeur du roman et du feuilleton est la romance naissante entre Elizabeth Bennet et Mr Darcy. Mais c’est une histoire d’amour non conventionnelle, pas fleur bleue puisqu’elle doit dépasser le clivage strict entre les classes sociales. La différence de condition entre la famille Bennet, Mr Darcy et ses amis Bingley est clairement visible sans que cela tombe dans la caricature. La maison des Bennet est sobre, bourgeoise avec quelques domestiques. Pemberley, le domaine de Mr Darcy, est une demeure néo-classique grandiose au parc luxuriant. Les tenues des soeurs Bennet sont élégantes mais sans accessoires, dans des tons simples. Celles des soeurs Bingley sont de couleurs vives dans des tissus chatoyants avec plumes et bijoux. Tous les détails sont très soignés, très justes dans la série.

L’atout majeur est le casting d’acteurs. Les deux acteurs principaux (Jennifer Ehle et Colin Firth) sont excellents, on ne pouvait rêver meilleures incarnations d’Elizabeth Bennet et Fitzwilliam Darcy. Jennifer Ehle est pleine de malice, de distinction par rapport aux autres membres de sa famille. Elle décoche ses reparties cinglantes avec beaucoup de sang-froid ce qui lui évite l’insolence. Colin Firth a la raideur et le regard hautain de Mr Darcy. Les moments où il révèle ses sentiments sont d’autant plus émouvants, sa maladresse est attendrissante. Entre ces deux-là tout passe par le regard. L’évolution de leurs sentiments se lit dans leurs yeux. Jennifer Ehle et Colin Firth sont d’une grande subtilité dans leur jeu et sont d’une grande élégance. C’est pour cette raison que je trouve la fameuse scène de la chemise mouillée réussie. L’émotion, la gêne de Lizzy et Darcy sont palpables et leur émoi rejaillit sur le spectateur.

Le reste du casting est à l’unisson. Susannah Harker joue une Jane d’une grande douceur, toute en gentillesse et discrétion. Crispin Bonham-Carter est un Mr Bingley plein d’entrain et de joie de vivre. Adrian Lukis est parfait dans la rôle du bellâtre fourbe Wickham, lui aussi transmet beaucoup avec de simples regards. Les jeunes soeurs et la mère de Lizzy sont parfaitement ridicules, idiotes et exaspérantes à l’image du roman de Jane Austen. Une mention spéciale à Benjamin Whitrow qui incarne Mr Bennet, personnage que j’affectionne particulièrement pour son humour et ses reparties. Le père est donc très réussi, très pince-sans-rire.

Tout est réussi dans cette série, tout est à la hauteur du roman de Jane Austen. Chaque personnage est très justement rendu, l’humour est bien présent et les conventions de la société anglaise du début XIXème me semblent respectées. Cette série de la BBC est un ravissement pour les amoureux de « Orgueil et préjugés ». A voir, revoir sans modération!

758697519.jpg

 

Publicités

9 réflexions sur “Orgueil et préjugés de Simon Langton

  1. Ah quand même tu préfères cette version (moi aussi, ah Coliiin). Et puis en cinq heures on peut vraiment laisser les détails paraître!

  2. @Keisha : Il n’y a pas photo, c’est la meilleure adaptation à ce jour! Tu as raison de dire qu’en 5 heures, on peut vraiment rentrer dans les détails. Mais il y a aussi les acteurs qui sont tous formidables…bon j’avoue également un énorme faible pour THE Darcy : Colin Firth! Il y a aussi un grand respect pour l’esprit de Jane Austen, pas de galvaudage ou de « fleurbleueisation » de notre chère romancière anglaise.

  3. Tout à fait d’accord pour THE Darcy…
    Eh oui je viens au pique nique, j’ai le billet de train, le plan est imprimé, et le livre à proposer est choisi!

  4. @Loulou : on craque toutes pour Colin Firth en Darcy!!! C’est vrai qu’il est tellement parfait dans ce rôle…cette adaptation est sans conteste la meilleure qui existe, on y retrouve tout ce qui fait le charme de l’oeuvre de Jane Austen.

  5. je voulai savoir si la scène de la « chemise mouille » où Darcy sort de sont lac se trouve dans le roman original? il parait que c’est un scène connu mais j’ai lu le roman une fois et je ne l’ai pas lu!
    quelqu’un pourrait il m’éclairer?
    merci

  6. @Ludivine : Non la scène de la chemise mouillée n’existe pas dans le roman. Elle aurait été quelque peu osée pour l’époque. Mais je ne la trouve pas gênante, elle est sobre et s’insère bien dans la narration.

  7.  » A voir, revoir sans modération! »
    Maintenant, je me sens moins seule à l’avoir lu et regardé une vingtaine de fois!
    Et la version 2009, je ne l’ai vue qu’une fois. Je la trouve fade. Certes les costumes sont beaux, mais c’est juste une histoire d’amour mièvre. THE must de Pride and Prejudice c’est les dialogues cinglants! L’humour! En un mot: Vive la série.

  8. @Mxdktm : Nous sommes bien d’accord : la série de la BBC c’est THE adaptation du roman de Jane Austen! La version récente est totalement lisse et on perd toute l’ironie mordante de Jane Austen. Et il y a un véritable fan club de la version BBC, tu es loin d’être seule!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s